Météo week-end : souvent nuageux avec des averses et un peu frais...

Pour ce week-end de chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens, la météo ne sera pas franchement estivale avec un ciel souvent nuageux, apportant des averses et de la fraîcheur. Seules les régions méditerranéennes conserveront des conditions plus clémentes.

Le ciel sera souvent menaçant ce week-end avec un risque d'averses quasi-généralisé...
Le ciel sera souvent menaçant ce week-end avec un risque d'averses quasi-généralisé...

Cet été, l’anticyclone des Açores a visiblement voulu prendre de grandes vacances loin de la France… Positionné à proximité de son archipel d’origine, des dépressions en profitent pour circuler entre les îles britanniques et la Scandinavie. Ainsi, la météo n’est pas estivale avec un risque d’averses attendu pour ce week-end dans la plupart des régions et avec des températures inférieures aux normales de saison… Dans cette configuration-là, le pourtour méditerranéen s’en sort mieux avec du soleil sous l’effet du mistral et de la tramontane.

Un risque d’averses quasi-généralisé samedi

Ce mois de juillet s’achèvera avec une météo partagée en nuages, éclaircies et averses. En effet, le risque d’ondées n’épargnera quasiment aucune région samedi, en étant plus marqué de la Bretagne aux Hauts-de-France et de l’Aquitaine au Jura. Entre ces deux zones et des Pyrénées aux Alpes, les périodes avec du soleil seront ainsi un peu plus larges et les gouttes moins fréquentes, exception faite des reliefs où quelques orages pourront d’ailleurs se manifester. Près de la Grande Bleue, les éclaircies seront généreuses mais ce sera au prix d’un vent assez fort, avec des rafales atteignant 60 à 70 km/h.

Côté températures, les valeurs seront souvent situées quelques degrés en dessous des normales de saison avec le plus souvent de 13 à 17°C au réveil et jusqu’à 24°C entre le Languedoc, la Côte d’Azur et la Corse. L’après-midi, ne prévoyez pas plus de 20°C dans le nord-ouest et des Pyrénées au Massif Central et entre 22 et 24°C du centre-ouest à l’Alsace. Dans le sud-est en revanche, le mercure sera toujours aussi estival avec souvent plus de 30°C et des pointes à 33-34°C possibles, notamment autour du delta du Rhône.

Un léger mieux dimanche mais avec un mercure en baisse

Dimanche, vous pourrez ranger votre parapluie dans plusieurs régions, en particulier de l’Atlantique au quart nord-est ainsi que dans le sud-ouest. Néanmoins, le ressenti ne sera pas encore estival avec un ciel chargé, des éclaircies plus ou moins timides et un vent d’ouest-sud-ouest sensible. Près de la Manche, sur les reliefs et en région Rhône-Alpes, le risque d’ondées sera toujours d’actualité, avec même parfois de l’orage entre le Jura et les Alpes. Pas de changement pour le pourtour méditerranéen qui conservera un ciel dégagé ou avec quelques nuages inoffensifs, mais avec un vent de plus en plus fort, la tramontane atteignant 90 km/h et le mistral 80 km/h.

Si les averses seront moins nombreuses pour débuter le mois d’août, le mercure n’en profitera pas pour reprendre du poil de la bête. Bien au contraire, les valeurs perdront quelques degrés avec seulement de 18 à 22°C attendus au meilleur de votre journée dominicale sur les 3/4 du pays, avec éventuellement des pointes à 24°C dans les régions centrales. Près de la Grande Bleue, l’ambiance sera toujours aussi estivale, même si là-aussi il fera un peu moins chaud que la veille, avec jusqu’à 30°C à l’ombre, voire 32°C entre le Var et les Alpes-Maritimes.

Toujours pas d’anticyclone en vue pour la semaine prochaine avec des conditions dépressionnaires qui vont donc se maintenir. Pas de météo pourrie attendue mais un ciel souvent chargé, apportant des averses et un mercure un peu faible. Seul le Midi méditerranéen continuera de profiter d’un temps chaud et ensoleillé…