Météo fin novembre : vers des températures beaucoup plus hivernales !

Un temps très calme va se maintenir cette semaine sur le pays avec des conditions souvent ensoleillées au sud de la Loire et des nuages plus nombreux le long de la Manche. Un flux continental pourrait apporter en fin de semaine des températures beaucoup plus hivernales.


Soleil
Les éclaircies devraient largement s'imposer cette semaine sur le pays.

Comme prévu, le week-end a été plutôt beau et ensoleillé, hormis sur les régions proches de la Manche où les nuages étaient parfois très nombreux. Comme prévu aussi, les gelées ont été nombreuses et parfois fortes avec des températures au petit matin qui sont descendues en-dessous de -5 degrés. Sous des brouillards parfois persistants, les températures en journée ont parfois eu beaucoup de mal à progresser. Ce fut le cas hier après-midi à Lyon où le mercure n'a pas dépassé les 5 degrés au meilleur moment de la journée. À Mâcon, le mercure n'a pas dépassé 1.2°C hier après-midi !

Cette semaine s'annonce relativement calme avec la poursuite des hautes pressions sur le pays. En marge des perturbations sur les îles Britanniques, le ciel pourrait rester un peu plus nuageux le long de la Manche. De l'humidité devrait également remonter cette semaine autour du Golfe du Lion. Enfin, un flux bien plus continental pourrait se mettre en place en toute fin de semaine avec une forte baisse des températures à la clef.

Plus nuageux au nord

C'est donc un ciel plus chargé qui concerne ce matin les régions situées au nord de la Loire. Quelques pluies locales et faibles concernent ce matin une zone allant du Cotentin aux frontières du nord-est. Quelques éclaircies reviennent à l'arrière de cette zone sur les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Les brouillards sont par ailleurs de la partie sur le Val de Saône. Quelques brouillards sont également présents dans les vallées du sud-ouest mais ils devraient se dissiper pour laisser place au soleil.

Le ciel restera bien chargé cet après-midi sur les régions au nord de la Loire avec toutefois plus d'éclaircies sur la Bretagne. Entre l'Île-de-France et le nord de l'Alsace, le ciel restera couvert avec quelques faibles précipitations. De plus belles éclaircies sont une nouvelle fois attendues sur le Nord et le Pas-de-Calais. Au sud de la Loire, le soleil brillera généreusement cet après-midi.

Les températures sont stationnaires ce matin par rapport au week-end avec des valeurs comprises entre -3°C à Aurillac et Clermont-Ferrand à 8°C à Brest. Des gelées s'imposent le plus souvent entre le Massif central, les Alpes et le nord-est du pays. Cet après-midi, les valeurs seront souvent de saison avec 6°C à Dijon, 10°C à Lille, 11°C à Paris, 13°C à Nantes, 15°C à Biarritz, Perpignan et Nice et 17°C à Ajaccio.

Nettement plus froid en fin de semaine !

La journée de mardi sera très calme avec de belles éclaircies sur la plupart des régions. Les grisailles du matin pourraient se maintenir une grande partie de la journée sur le nord-est du pays et le Val de Saône. Un ciel plus chargé concernera la Bretagne et le Roussillon. Mercredi, des pluies affecteront le Languedoc et les Cévennes. Quelques pluies toucheront également la Bretagne et le Cotentin. Ailleurs, la journée devrait être plutôt belle après la dissipation des grisailles matinales.
Soleil france
De belles éclaircies attendues cette semaine sur la plupart des régions.
Jeudi sera une journée tout aussi calme avec seulement quelques pluies autour du Golfe du Lion. Les nuages seront également plus nombreux le long de la Manche. Vendredi, quelques pluies sont encore attendues autour du Golfe du Lion. Les nuages devraient aussi s'imposer entre la Bretagne, l'Île-de-France et la frontière belge.
À partir du prochain week-end, c'est un flux continental qui pourrait se mettre en place sur le pays avec une baisse assez sensible des températures, notamment sur le nord du pays dans un premier temps. Si le temps s'annonce calme et plutôt lumineux, les températures pourraient repasser plusieurs degrés sous les normales de saison. Cette tendance, encore lointaine, mérite toutefois d'être confirmée ces prochains jours.