Canicule en France : plus de 40 degrés à l'ombre !

Météo France maintient ce mardi 59 départements en vigilance orange canicule. Les températures vont encore augmenter cet après-midi et la barre des 40 degrés sera souvent dépassée.

Marc Hay Marc Hay 23 Juil 2019 - 07:07 UTC
Bordeaux
Quasiment 25 degrés relevés au petit matin dans Bordeaux. 40 degrés cet après-midi !

Les services de Météo France ont étendu la vigilance orange canicule hier après-midi à 59 départements. De nouveaux départements viendront probablement s'ajouter à cette liste cet après-midi avec l'extension des fortes chaleurs vers le nord et le nord-est du pays. La chaleur s'est accentuée hier et la nuit a souvent été éprouvante avec des températures proches de la barre des 25 degrés au petit matin dans le sud-ouest du pays. À Toulouse, la température s'est abaissée au plus "frais" de la nuit à 24.6°C. Bordeaux a également enregistré une température minimale de 24.8°C battant les 23.5°C du 14 août 2003.

Plus de 40 degrés cet après-midi !

Si la journée d'hier a déjà été très chaude (localement plus de 40 degrés), cette barre des 40 degrés devrait davantage se généraliser cet après-midi. Fait plus remarquable, cette barre symbolique des 40 degrés devrait également être franchie plus au nord notamment en région Pays-de-la-Loire avec 40 degrés à Nantes (Loire-Atlantique) et 40 degrés au Mans (Sarthe). La région Île-de-France va également connaître des températures caniculaires avec des pointes à 38/39 degrés (38 degrés prévus à Paris cet après-midi).

C'est dans le sud-ouest que les valeurs seront les plus élevées cet après-midi avec pas moins de 42 degrés prévus à Agen. La barre des 40 degrés sera souvent franchie dans cette partie du pays cet après-midi avec 40°C à Toulouse, Cognac et Clermont-Ferrand et 41°C à Montauban, Montélimar et Auch. Côté ciel, le soleil va souvent l'emporter cet après-midi sur la quasi-totalité du pays. Une évolution orageuse est possible en fin de journée et en soirée sur le nord-ouest du pays. Des orages devraient également gagner en soirée les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Une évolution orageuse est également attendue sur les Alpes du Sud.

Jeudi : véritable fournaise

Une très légère baisse des températures devrait s'opérer pour la journée de demain sur les régions de l'ouest avec la mise en place d'un temps un peu plus lourd et plus humide. Les très fortes chaleurs vont se décaler vers les régions de l'est et la barre des 40 degrés devrait être approchée dans des villes comme Dijon, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand. Il continuera de faire très chaud partout ailleurs avec 39 degrés à Nancy et Metz, 38 degrés à Paris, 37°C à Lille et Cognac, 36 degrés à Nîmes et Aurillac et 35 degrés à Tarbes.

Paris
42 degrés prévus jeudi après-midi dans Paris.

Après la très chaude journée de mercredi, les températures vont une nouvelle fois progresser pour la journée de jeudi. Des températures exceptionnellement élevées sont attendues par endroits sur les régions de la moitié nord. La capitale pourrait afficher une température de 42 degrés à l'ombre - battant son record de chaleur de 40.4°C de juillet 1947. Ce pic de chaleur attendu jeudi sera ensuite suivi d'une baisse très marquée des températures vendredi avec le passage d'ouest en est d'une dégradation orageuse.

Si les fortes chaleurs se réfugieront vendredi sur les régions de l'est, toutes les régions retrouveront samedi des températures plus respirables. Cette dégradation orageuse mettra donc fin à cette deuxième canicule de la saison estivale.

Publicité