tameteo.com

Après un été historique, à quoi doit-on s’attendre à la rentrée ?

Au cœur d’un été historiquement sec et exceptionnellement chaud, les dernières tendances s’affinent pour la rentrée qui aura lieu dans environ trois semaines. Analyse et prévisions dans cet article.

Les conditions s'annoncent estivales pour la rentrée. Soleil et chaleur devraient dominer lors des premiers jours de septembre...
Les conditions s'annoncent estivales pour la rentrée. Soleil et chaleur devraient dominer lors des premiers jours de septembre...

Alors que nous vivons la 4ème canicule de l’été dans un contexte de sécheresse devenant inquiétante dans certaines régions, nos regards se tournent déjà vers la rentrée et donc le mois de septembre. Si les tendances saisonnières avaient vu juste pour l’été, que disent-elles pour le début de l’automne ? Doit-on craindre des intempéries en Méditerranée ou la sécheresse va-t-elle se poursuivre ? Et quid des températures : de nouveaux épisodes de très forte chaleur sont-ils encore possibles ? On fait le point sur les dernières tendances.

Des températures toujours supérieures aux normales

Les tendances hebdomadaires comme saisonnières sont sur la même lignée en modélisant un mercure toujours plus chaud que la normale. Une anomalie de l’ordre de +2°C est envisagée pour le début du mois de septembre quand la moyenne s’élève à +1,5°C pour tout le mois. Comme lors de la saison estivale, les hautes pressions devraient dominer du proche Atlantique jusqu’à l’Europe, protégeant ainsi largement la France des perturbations océaniques. C’est donc un temps chaud qui devrait dominer au cours des premiers jours de septembre mais pas de nouvelle canicule en vue !

En effet, la chaleur sera moins forte que ce que nous avons connu au cours de l’été en raison de jours devenant plus courts. Elle pourra être ponctuellement forte mais le risque de dépasser les seuils de canicule la nuit et la journée durant 72 heures consécutives est faible. Cette chaleur s’accompagnera une nouvelle fois d’un temps sec et ensoleillé, de bon augure pour les touristes qui partent après les autres mais une bien mauvaise nouvelle sur le front de la sécheresse qui va ainsi continuer à s’accentuer à l’approche de l’automne.

Vers un fort risque d’épisode méditerranéen ?

Qui dit fin de l’été, dit aussi intempéries en Méditerranée. L’arrivée de la saison automnale est en effet synonyme de risques d’intempéries pour les régions sud-est avec ces épisodes cévenols lorsqu’ils concernent le Languedoc, ces aiguats lorsqu’ils touchent le Roussillon ou la Catalogne ou plus largement ces épisodes méditerranéens. Si le début du mois de septembre correspond généralement à la mise en place des premiers épisodes d’intempéries, c’est parce que les conditions météo propices à leur formation sont généralement réunies. Et c’est particulièrement le cas cette année.

Comme pour la semaine prochaine, des orages pourraient bien remonter de Méditerranée en septembre, laissant craindre des épisodes d'intempéries.
Comme pour la semaine prochaine, des orages pourraient bien remonter de Méditerranée en septembre, laissant craindre des épisodes d'intempéries.

Avec une température de la Méditerranée actuellement comprise entre 25 et 29°C, il faut s’attendre à une évaporation plus forte. Ainsi, en cas de mise en place d’un flux de sud-est sous l’effet d’une dépression sur la Péninsule Ibérique qui véhiculera alors de l’air froid en altitude, le conflit de masses d’air sera important et des pluies intenses pourront alors se produire dans le sud-est. Pour l’heure et à cette échéance, rien de tel n’est prévu mais la situation méritera d’être surveillée de près ces prochaines semaines…