Vacances d'été : où pourra-t-on se déplacer ? Quelles restrictions ?

Si les données épidémiologiques s'améliorent un peu plus chaque jour, l'épidémie de coronavirus est pourtant toujours présente ! Cet été, il sera toutefois possible de partir en vacances en France, Corse et en Outre-mer, mais en respectant les gestes barrières et la distanciation physique.

Vacances
En juillet et en août : les vacances en France seront possibles.

Édouard Philippe a certifié lors de la présentation de son plan tourisme, jeudi 14 mai, que les vacances en France seront possibles en juillet et en août. Ce sera donc l'occasion de (re)découvrir de beaux endroits dont regorge notre pays. En revanche, l'épidémie circulant toujours, il pourra y avoir "de possibles restrictions très localisées".

Les Français peuvent d'ores-et-déjà faire des réservations et seront remboursés si toutefois leur séjour venait à être annulé. En effet, toujours selon le premier ministre : "les acteurs du tourisme, de l'hôtellerie, se sont engagés à faire en sorte qu'ils soient intégralement remboursés dans l'hypothèse où l'évolution de l'épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances".

Pourra-t-on se déplacer à plus de 100 km cet été ?

Depuis 11 mai dernier, une restriction de circulation a été instaurée de 100 km à partir de son domicile si l’on quitte son département. Edouard Philippe a assuré, le 14 mai dernier, que tous les Français auront le droit de partir en vacances cet été, sans limite de déplacement, tant qu'ils ne quittent pas les frontières du pays. La France est cependant sur la première marche de son déconfinement qui doit se terminer le 2 juin prochain. A voir donc à cette date si une quelconque annonce officielle vient valider ce fait.

Le gouvernement appelle donc les Français à la patience concernant la réservation d'un éventuel voyage à l'étranger. Le message qui prévaut pour le moment reste celui d'Emmanuel Macron. Début mai, le président de la République a en effet annoncé la limitation "des déplacements internationaux". "Il avait affirmé à ce sujet : "On restera entre Européens. Peut-être, en fonction de l'épidémie, il faudra même réduire un peu plus".

Les plages seront-elles fermées ?

Des restrictions risquent d'être mises en place afin d'éviter que des foules s'amassent sur les plages. Lors du discours de déconfinement, Christophe Castaner a expliqué que "la règle générale reste la fermeture des plages mais le préfet pourra autoriser l'accès aux plages, lacs et centres nautiques sur demandes des maires".

Trains
Les Français peuvent faire des réservations et seront remboursés si toutefois leur séjour venait à être annulé.

A noter toutefois que quatre plages de Loire-Atlantique sont d'ores et déjà accessibles depuis le 12 mai, de 8h à 21h. Il s'agit de celles des communes de Saint-Nazaire, La Baule, Pornichet et Saint-Brevin. Quelques jours plus tard, celles du Morbihan, du Finistère et des Côtes-d'Armor ont ont également été rouvertes comme sur le littoral basque et à Nice. En Corse et dans les Bouches-du-Rhône, il faudra sûrement attendre la fin du mois de mai.