StoreWindows10

Turquie : des pluies diluviennes emportent des voitures

Plusieurs stations balnéaires du sud-ouest de la Turquie ont été touchées par de violents orages durant la journée de jeudi. Ils se sont accompagnés de pluies intenses, générant alors d'importantes inondations, en particulier dans la région de Bodrum.

Guillaume Woznica Guillaume Woznica 01 Déc 2018 - 09:37 UTC
En l'espace de 48 heures, les cumuls de pluie ont atteint l'équivalent de deux mois de précipitations dans le sud-ouest de la Turquie. A Bodrum, sur les bords de la mer Égée, les intensités ont été encore plus importantes puisqu'en seulement une heure, il est tombé près d'un mois de pluie ! Conséquence directe, d'importantes inondations ont touché ces secteurs avec de véritables torrents d'eau qui ont envahi les rues, atteignant par endroits près d'un mètre.

Le maire de la ville a souligné la justesse des prévisions météo qui faisaient état de ce violent risque orageux mais s'est dit très inquiet, affirmant que "Bodrum connaissait un désastre historique". Au total, plus de 100 maisons ont été inondées et des dizaines de voitures ont été emportées par les eaux. Le bilan, qui aurait pu être encore plus dramatique, fait état d'un mort et de quelques blessés légers.

La situation s'est rapidement améliorée vendredi avec le déplacement du minimum dépressionnaire, responsable de ces orages, en direction de l'est du pays qui avait été a son tour placé en alerte. Après ces intempéries, les températures ont fortement chuté, perdant près de 10°C en 24h et retrouvant alors un niveau proche des normales pour un début décembre.
Publicité