Tempête Brendan : vigilance orange et fortes rafales de vent prévues

En raison du passage de la tempête Brendan sur l'Irlande, de violentes rafales de vent vont toucher la nord-ouest du pays. Météo France a placé 3 départements en vigilance orange pour vagues-submersion.

Marc Hay Marc Hay 14 Janv 2020 - 02:00 UTC
Tempête
Vigilance orange dans le nord-ouest pour vagues-submersion.

Une dépression très creuse (tempête nommée Brendan) s'est rapprochée dès hier de l'Irlande et a généré de violentes rafales de vent. Dès hier après-midi à 16 heures, les rafales de vent dépassaient déjà localement les 140 km/h comme à South Uist en Écosse avec 141 km/h. Si le cœur de la dépression ne passe pas à proximité immédiate de la France, le nord-ouest du pays va tout de même être touché par de violentes rafales de vent. Dès hier après-midi d'ailleurs et alors que le cœur de la dépression se situait à environ 1200 kilomètres de la Bretagne, de fortes rafales de vent ont touché le nord-ouest du pays. La commune de Brignogan a par exemple enregistré hier après-midi une rafale de 107.3 km/h.

Vents forts et vigilance orange

La tempête Brendan va générer aujourd'hui en France de violentes rafales de vent de secteur sud-ouest qui vont générer de très fortes vagues ainsi qu'une surélévation significative du niveau de la mer. Dans ce contexte et en raison de coefficients de marée très élevés (95 hier soir et 93 ce mardi matin), Météo France maintient ce matin trois départements en vigilance orange pour vagues-submersion : le Finistère, le Morbihan et la Loire-Atlantique. Météo France précise que la conjugaison de niveaux marins élevés et de fortes vagues risquent d'engendrer surtout au moment de la pleine mer des submersions sur les parties basses ou vulnérables du littoral.

Au delà des vents attendus sur les régions du nord-ouest, on surveillera également les pluies qui vont toucher la Bretagne aujourd'hui dans un contexte de sols saturés. Sur les 48 prochaines heures, il pourrait tomber localement jusqu'à 70 millimètres.

Les conditions météorologiques vont rester plus ou moins pluvieuses tout au long de la journée entre la Bretagne, les Pays-de-la-Loire, le Centre, la Normandie, l'Île-de-France, les Hauts-de-France et la Lorraine. Les pluies les plus soutenues sont attendues entre la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et la Normandie. Si les intempéries vont frapper aujourd'hui le nord-ouest du pays, les conditions s'annoncent beaucoup plus calmes cet après-midi sur les régions de la moitié sud où les soleil brillera généreusement des Pyrénées aux Alpes. Toutefois, des entrées maritimes s'inviteront ce matin comme cet après-midi autour de la Méditerranée.

Vers des conditions printanières !

Après les intempéries de ce mardi, les conditions devraient se calmer pour ce mercredi malgré la poursuite d'un temps pluvieux sur le nord-ouest avec des pluies entre les Pays-de-la-Loire, le Poitou, l'Île-de-France et les Hauts-de-France. Les entrées maritimes persisteront également autour de la Méditerranée et en moyenne et basse vallée du Rhône.

C'est la journée de jeudi sera très certainement la plus calme de cette semaine et surtout la plus douce. Dans un flux de sud marqué, les températures s'annoncent extrêmement douces pour la saison avec des maximales localement printanières. La barre des 15 degrés sera largement franchie jeudi après-midi dans le sud-ouest avec des pointes possibles à 18 degrés ! Pour cette journée, le soleil brillera généreusement sur la plupart des régions. Toutefois, les nuages concerneront toujours le pourtour méditerranéen. Une nouvelle perturbation abordera également jeudi après-midi la Bretagne et apportera des pluies sur son passage.

Cette perturbation mettra fin à la très grande douceur qui touche le pays depuis plusieurs jours en glissant vers l'est et apportera d'ailleurs des chutes de neige modérées sur les Pyrénées, le Massif central et les Alpes vendredi. La baisse des températures se poursuivra ce week-end et les températures retrouveront un niveau de saison.

Publicité