tameteo.com

Ouragan Fiona : déjà 5 morts, il se dirige vers les Bermudes et le Canada

Après avoir fait 5 morts dans les Caraïbes, l’ouragan Fiona poursuit sa route plus au nord, tout en continuant à se renforcer. Actuellement de catégorie 4, il se dirige vers les Bermudes. Il devrait ensuite toucher le Canada en étant encore très puissant.

Fiona, premier ouragan majeur de la saison dans l’Atlantique et qui a pris naissance à l’est des Antilles la semaine dernière, a notamment touché la Guadeloupe dans la nuit de vendredi à samedi, où elle a laissé des quartiers inondés, des maisons dévastées et des routes coupées. À Basse-Terre, un homme est mort, emporté avec sa maison par les flots d'une rivière en crue. C'est le sud de l'île de Basse-Terre, dans le sud-ouest de l'archipel, qui a justement été le plus touché par l’ouragan avec des dégâts importants. À Goyave, un pont a été emporté par une rivière en crue. Des dizaines de milliers de personnes se sont par ailleurs retrouvées sans eau, sans électricité et sans téléphone.

L'ouragan Fiona a ensuite balayé Porto Rico avec des vents de l’ordre de 140 km/h, déversant également des pluies torrentielles et causant des dégâts considérables sur cette île américaine. Des glissements de terrain ont emporté des arbres et des lignes électriques, rendu des routes impraticables et entrainé l'effondrement d'un pont dans la ville d'Utuado. Deux personnes ont également trouvé la mort. L'ensemble du territoire, qui compte plus de trois millions d'habitants, a été privé d'électricité. Selon les autorités, les cumuls de pluies ont atteint 300 mm en seulement 5 heures, ce qui a provoqué des crues soudaines et des inondations urbaines à Porto Rico.

Lundi, ce fut au tour de la République dominicaine d’être traversée par Fiona, au stade d’ouragan de catégorie 1 avec des vents atteignant 150 km/h. L'île avait ainsi placé 13 de ses 32 provinces en alerte rouge. Les dégâts ont été moins importants qu’à Porto Rico avec essentiellement quelques inondations dans les villes côtières de l'est du pays ainsi que des routes coupées. Deux habitants ont aussi trouvé la mort. L’ouragan a ensuite poursuivi sa route vers les îles Turques-et-Caïques avant de se diriger vers l'archipel des Bermudes. Ne rencontrant plus de terres et avec une température de l’eau élevée dans cette partie des Caraïbes, Fiona s’est intensifiée pour atteindre mercredi la catégorie 4.

Sur l'échelle de Saffir-Simpson qui classifie les ouragans en cinq catégories, il s'agit de l'avant-dernière échelle de gravité. La catégorie 4 renvoie à des ouragans majeurs pouvant engendrer des dégâts considérables avec des vents soufflant entre 211 à 251 km/h en moyenne. C’est avec cette intensité que Fiona circulera à l’ouest immédiat des Bermudes durant la journée de vendredi, laissant craindre une véritable catastrophe pour l’archipel britannique qui a été placé en alerte maximale.

Nous n’en aurons pas encore terminé avec cet ouragan puissant lorsqu’il aura quitté les Caraïbes. En effet, la plupart des scénarios s’accordent sur une trajectoire mettant en ligne de mire le Canada ! Il entamera sa transition extra-tropicale juste avant d’arriver en Nouvelle-Ecosse qui va ainsi être sévèrement secouée samedi. Des rafales de vent de l’ordre de 150 km/h sont attendues, localement davantage tandis que des cumuls de pluie dépassant les 200 mm sont modélisés. Avec l’arrivée de Fiona, des records de basse pression pourraient également être battus, à moins de 930 hPa !