Météo du 8 mai : faut-il faire le pont ?

Alors que nous sortons d'un week-end aux allures hivernales, la possibilité d'un nouveau week-end prolongé se profile avec le 8 mai. Les conditions s'annoncent-elles printanières ? Les éléments de réponse.

Marc Hay Marc Hay 07 Mai 2019 - 01:00 UTC
Fontainebleau
Conditions perturbées une grande partie de la semaine !

Si cette semaine ne s'annonce pas aussi froide que le week-end que nous avons connu, les températures étaient quand même assez exceptionnelles hier matin en France avec de fréquentes gelées et des records de froid qui ont été battus pour un mois de mai. Météo France a par exemple enregistré hier matin une température minimale de -1.6°C à Pontoise (battant le record du 7 mai 1997 avec -1.4°C). Pour la deuxième journée consécutive, Brest a affiché une température négative avec -0.1°C hier matin - tout simplement du jamais vu à Brest selon Météo France ! L'Île-de-France a elle aussi connu des températures très froides pour la saison avec une minimale de -2.7°C.

Vers un temps très agité !

Le 8 mai tombe cette année un mercredi. Malheureusement, ce mardi sera la dernière journée plutôt calme avant le début de ce week-end prolongé. Ce matin, le ciel est certes voilé à très voilé sur une grande partie du pays mais le temps est sec. Le quart sud-est bénéficie de belles conditions ce matin avec un très léger voile nuageux. Le nord-est retrouve également une météo sèche avec un ciel plus variable que la veille. Comme prévu depuis ce week-end, la nouvelle perturbation arrivera cet après-midi avec le retour de la pluie entre la Bretagne et l'Aquitaine. Partout ailleurs, les conditions resteront similaires par rapport à ce matin avec un ciel souvent très voilé.

Ça tombe mal mais ce 8 mai sera très agité avec des pluies localement soutenues à la mi-journée entre la Nouvelle-Aquitaine, le Massif central et les reliefs de l'est. Autour de la Méditerranée, le temps sera également très nuageux avec quelques pluies faibles. De la Bretagne aux Pays-de-la-Loire et aux Ardennes, une météo très instable se mettra en place avec de fréquentes averses et un vent sensible (70 km/h pour les rafales). Les températures maximales resteront 3 à 4 degrés sous les normales de saison - notamment sur les régions au nord de la Loire.

Mieux ensuite ?

Si le week-end du 8 mai débute mal, il ne faut pas vraiment s'attendre à mieux pour la suite car l'amélioration des conditions ne devrait être significative qu'à partir de dimanche ! Jeudi sera encore une journée maussade avec de fréquentes averses sur le nord et l'est ainsi que sur le sud-ouest. Les régions méditerranéennes retrouveront davantage de soleil. Une nouvelle perturbation pluvieuse abordera vendredi les régions de l'ouest et progressera au fil des heures vers l'est du pays.

Samedi
Une amélioration devrait se dessiner dès samedi par les régions de l'ouest.

Samedi, une petite amélioration devrait se dessiner par les régions proches de l'Atlantique avec le retour de belles éclaircies. Une météo capricieuse concernera encore un grand quart nord-est avec un ciel nuageux et des averses. L'amélioration devrait se poursuivre dimanche avec le retour d'un franc soleil sur la majeure partie du pays. Cette amélioration devrait se poursuivre en début de semaine prochaine avec une hausse non négligeable des températures. D'ici au début de la semaine prochaine, les températures seront de saison sur la moitié nord et pourraient devenir chaudes sur la moitié sud.

En conclusion, ce pont du 8 mai est tout de même très incertain et semble perturbé et frais pour la saison ! Mieux vaut peut-être attendre la deuxième quinzaine du mois pour profiter de longs week-ends prolongés. Les prévisions saisonnières montrent en effet une tendance plus chaude en deuxième quinzaine avec en ligne de mire la possibilité de faire le pont après la jeudi de l'Ascension !

Publicité