tameteo.com

Les terribles images du tragique glissement de terrain au Pérou !

Un glissement de terrain massif a laissé près de 80 maisons ensevelies sous des tonnes de boue. Des dizaines de personnes ont été piégées et il y a aussi des disparus, les sauvetages continuent. Regardez les vidéos du moment de l'éboulement.

glissement de terrain Pérou
Glissement de terrain tragique d'une colline dans la localité de Retamas, située dans le district de Parcoy, dans la province de Pataz, au Pérou. Photo : Cecilia Mamani.

Les images du moment de l'éboulement sont vraiment choquantes et sont rapidement devenues virales. Les habitants qui ont réussi à s'échapper à temps ont pris des vidéos de la catastrophe avec leurs téléphones portables, alors qu'ils regardaient, choqués, et criaient en désespoir de cause pour essayer d'annoncer le danger : "sortez de là".

Un tragique glissement de terrain de terre, de roches, d'eau et de boue s'est produit mardi 15 mars au matin sur une colline de la ville de Retamas, située dans le district de Parcoy, dans la province septentrionale de Pataz, laissant au moins deux blocs de maisons de cette ville andine du Pérou complètement recouverts de boue.

Conséquences du glissement de terrain

Entre 60 et 80 maisons habitées ont été complètement détruites et recouvertes de tonnes de boue. Des dizaines de personnes ont d'abord été prises au piège, certaines à l'intérieur de leur maison et d'autres dans la rue, couvertes de boue et de débris, alors qu'elles tentaient d'échapper à cet événement potentiellement mortel.

Selon les médias locaux, ce sont des voisins qui, avec un mélange de bravoure et de désespoir, ont réussi à sauver plusieurs personnes en perçant des trous dans les plafonds et les murs pour les faire sortir vivantes.

À l'heure actuelle, 7 personnes sont portées disparues, dont malheureusement 3 mineurs. Ce chiffre peut être actualisé à tout moment, même avec des décès, car il s'agit d'une histoire en cours. Le ministre de la Défense, José Gavidia, a indiqué mardi sur ses réseaux sociaux Twitter qu'"une équipe d'intervention rapide de l'Institut national de la défense civile" est en route vers la ville de Retamas, district de Parcoy (La Libertad), pour répondre à l'urgence causée par le glissement de terrain d'une colline" et a également fait remarquer qu'ils apporteront toute l'aide nécessaire aux familles touchées.

Dans la climatologie de la région, les mois de janvier à mars se distinguent comme la période des pluies intenses, et c'est précisément selon les derniers rapports météorologiques que des pluies abondantes ont été enregistrées ces jours-ci dans la région de La Libertad, ce qui pourrait être la cause de ce glissement de terrain.