tameteo.com

La tempête tropicale Grace menace les efforts de sauvetage en Haïti

L'inquiétude mondiale augmente au sujet de la tempête tropicale Grace qui frappe Haïti ce lundi. Les autorités tentent toujours de venir en aide aux victimes du tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a frappé l'île samedi matin.

tempête tropicale, Haiti
Le nombre de victimes à Haïti pourrait augmenter avec l'arrivée de la tempête tropicale Grace.

La tempête tropicale Grace se renforce et se dirige vers les Caraïbes. Ce lundi, la tempête provoque des vents intenses, des ondes de tempête et des pluies torrentielles sur Porto Rico, la République dominicaine et Haïti. Mais les regards sont tournés vers ce dernier pays, car il y a une grande crainte que les pluies torrentielles provoquent des inondations et des glissements de terrain qui pourraient entraver les efforts de sauvetage et augmenter le nombre de victimes causées par le tremblement de terre de samedi.

Hier midi, la tempête Grace était située au sud de Porto Rico, où elle provoquait déjà des vents soutenus de 70 km/h et des pluies importantes (localement 150 millimètres). Selon le Centre National des Ouragans (NHC), la tempête se situe ce lundi après-midi sur Haïti avec des vents dépassant les 60 km/h et de fortes pluies. Des dégâts sont malheureusement à craindre sur ce pays très fragile.

Le NHC prévient que les fortes précipitations peuvent provoquer des inondations et des glissements de terrain dans le pays. «Grace se déplace rapidement vers l'ouest. Sa trajectoire vers l'ouest / nord-ouest est attendue pour les prochaines heures avec une diminution progressive des vents», indique le dernier bilan du centre. Jusqu'à présent, le NHC estime que Grace se dirigera vers Cuba sous la forme d'une tempête tropicale.

Opérations de secours menacées

Le séisme de magnitude 7,2 qui s'est produit samedi dernier 14 août a fait à ce jour un bilan de 724 morts et 2 800 blessés, comme l'a révélé ce dimanche la Protection civile. C'est l'un des dix séismes les plus meurtriers des 25 dernières années en Amérique latine et il s'est produit à 12 kilomètres au sud de la ville de Saint-Louis, avec un épicentre à 10 kilomètres de profondeur.

Le sud-ouest d'Haïti a été le plus touché, notamment la ville des Cayes et ses environs. Les rapports indiquent que 500 personnes sont mortes dans cette région. De plus, 100 victimes ont été enregistrées à Grand Anse, 122 à Nippes et 2 dans le nord-est. Le pays est en état d'urgence et la situation est dramatique. Des milliers de bâtiments se sont effondrés et les autorités sont toujours à la recherche de survivants dans les décombres. Un rapport préliminaire fait état de 860 maisons détruites et de plus de 700 endommagées.

Avec l'avancée de la tempête Grace, les efforts de sauvetage devraient être paralysés pendant toute la durée du phénomène. De plus, cette tempête peut générer des pluies torrentielles de plus de 200 mm, provoquant des crues soudaines et des glissements de terrain dans des zones où des personnes attendent d'être secourues. Il existe également une grande inquiétude quant à la façon dont Grace peut affecter les milliers de personnes qui se sont retrouvées sans abri et qui dorment à l'air libre par crainte de nouvelles répliques.