tameteo.com

Invasion d'air polaire en France : à quand le retour à la normale ?

Après l'été la semaine dernière et les nombreux records de chaleur, la France bat cette semaine des records de froid pour un mois d'avril. Cette matinée de mercredi est une nouvelle fois glaciale et les gelées s'étendent à présent vers le sud-ouest. À quand le retour à la normale ?

Froid, gelées
De fortes gelées à nouveaux attendues ce mercredi matin sur une large partie de la France.

Les records de froid tombent les uns après les autres ! Dans certaines villes de France, jamais il n'avait fait aussi froid en avril depuis le début des relevés météorologiques ! Preuve qu'un air polaire a envahi tout le pays, certains records de froid remontent même aux années 1930.

À Orléans, la température s'est abaissée à -5.4°C ce mardi matin, pulvérisant ainsi le record du 30 avril 1938 (-4.5°C). Évreux a aussi battu un record vieux de près de 50 ans avec une température minimale ce mardi matin de -4.1°C (le précédent record était de -4 degrés le 7 avril 1975).

Des températures particulièrement basses ont également été enregistrées en région parisienne. Le mercure s'est abaissé à moins de -7 degrés à Fontainebleau en Seine-et-Marne.

En plus du froid, des giboulées de neige ont concerné les régions situées au nord de la Loire ce mardi. La neige s'est par exemple invitée du côté de Rouen en Seine-Maritime. Quelques flocons ont également été aperçus dans les rues de la capitale.

Entre les valeurs enregistrées la semaine dernière et celles enregistrées ce mardi matin, il y a parfois plus de 30 degrés d'amplitude thermique !

Ce qui est certain, c'est que ces conditions tranchent radicalement avec celles observées la semaine dernière. Alors qu'il faisait 24.8°C mercredi dernier à Beauvais dans l'Oise, Beauvais a enregistré ce mardi matin un record mensuel de froid avec -6.9°C.

Des gelées quasi-généralisées !

Le froid s'intensifie ce mercredi matin et les gelées se répandent encore un peu plus et gagnent les régions du sud-ouest. Seules les régions proches de la Méditerranée restent à l'écart avec des valeurs positives. Sur le reste du pays, les valeurs sont souvent négatives. Les thermomètres affichent -5°C à Aurillac, -4°C à Rouen, -3°C à Limoges, Clermont-Ferrand et Dijon, -2°C à Nancy et Strasbourg, -1°C à La Rochelle et Toulouse et 0°C à Bordeaux, Biarritz, Lille et Paris.

Jeudi matin sera très certainement la dernière journée froide avant un redoux attendu vendredi. Si les conditions seront souvent ensoleillées jeudi, les gelées seront également quasi-généralisées.

C'est uniquement à partir de vendredi que les températures remonteront grâce à l'arrivée d'un air plus doux par l'océan atlantique. En effet, une perturbation est attendue ce vendredi sur les régions du nord-ouest. À l'avant de cette perturbation, une certaine douceur devrait s'imposer en journée avec des températures à nouveau plutôt douces pour la saison.

Si les gelées devraient disparaître ce week-end, les températures resteront malgré tout bien inférieures aux normales de saison avec un flux globalement orienté au secteur nord et des températures toujours inférieures aux normales de saison. Côté ciel, les nuages l'emporteront sur les éclaircies et les pluies concerneront la plupart des régions ce week-end.