Alerte aux inondations : une situation météo de plus en plus critique

La France doit faire face à des conditions météorologiques très pluvieuses depuis plusieurs jours et de plus en plus de départements sont touchés par des inondations importantes. La tempête Justine ne va bien entendu pas améliorer les choses ce week-end avec d'autres nouvelles pluies attendues.


Inondations en France
Les perturbations défilent sur le pays et de plus en plus d'inondations sont signalées un peu partout en France.

Météo France maintient ce samedi matin 24 départements en vigilance orange pour différents paramètres. Tout d'abord, les départements de la Savoie, de la Haute-Savoie et de l'Isère sont en vigilance orange en raison du fort risque d'avalanches. Dans l'est, les départements de la Meurthe-et-Moselle, du Haut-Rhin, du Bas-Rhin, des Vosges, de la Haute-Saône, du Doubs, de l'Ain et du Jura sont également en vigilance orange "crues". Les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de l'Aisne, de la Seine-Maritime, de l'Eure, de l'Oise, du Val-d'Oise et des Yvelines sont également placés en orange "crues".

Dans le même temps, dans un contexte de grandes marées, l'arrivée de la tempête Justine a contraint les services de Météo France a déclencher une vigilance orange "vagues-submersion" le long de l'Atlantique. Les départements du Finistère, du Morbihan, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques sont donc placés en vigilance orange. Des crues sont également observées dans les départements des Landes et de la Gironde.

Une situation météo très complexe !

Sur le front des crues et des inondations, la situation ne devrait malheureusement pas s'arranger de sitôt puisque le temps très pluvieux que nous connaissons depuis maintenant plusieurs jours va se poursuivre encore au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine. Pas moins de deux perturbations très actives concernent d'ailleurs ce samedi le pays. La première, qui a apporté de fortes pluies dans l'ouest la nuit dernière, se décale à présent vers les régions de l'est. Une deuxième perturbation très active avec des pluies soutenues touchera cet après-midi les régions du nord-ouest.

Ces perturbations qui arrivent de l'Atlantique arrivent également avec une extrême grande douceur. Grâce à un petit effet de foehn en fin de nuit, des températures anormalement douces ont été relevées en fin de nuit sur les Pyrénées-Atlantiques. La ville de Cambo-les-Bains affichait par exemple à 5 heures du matin une température de 17 degrés !

Cette douceur explique également en partie le fort risque d'avalanches sur le nord des Alpes puisque la limite pluie-neige se situe désormais à 1800 mètres. Dans ce contexte de fort redoux, le manteaux neigeux est particulièrement instable et les sorties en montagne sont définitivement à proscrire tout au long du week-end.

Des inondations importantes !

Dans l'est, les niveaux des cours d'eau restent particulièrement élevés et les pluies attendues en fin de journée pourraient faire repartir à la hausse les niveaux des cours d'eau. Sur le nord du pays, des débordements dommageables ont lieu depuis plusieurs heures sur le bassin de la Canche et le tronçon de l'Oise dans le secteur d'Origny-Sainte-Benoite. Dans le sud-ouest, la situation reste préoccupante puisque les fortes pluies du week-end vont entraîner une nouvelle hausse des cours d'eau, notamment dans le secteur de Villeneuve-de-Marsan.
À Paris, le niveau de la Seine repart à la hausse depuis plusieurs heures et des répercussions sur la circulation sont à prévoir en raison de la hausse du niveau du fleuve. À 8 heures ce samedi matin, le niveau se situait à 3,39 mètres et cette hausse devrait se poursuivre tout au long de ces prochains jours !

Tempête Justine dans l'ouest !

À l'approche de la tempête Justine, l'état de la mer se dégrade. Ce soir, au moment de la pleine mer, la prudence sera de mise en Bretagne avec de forts déferlements attendus et qui pourront occasionner des submersions sur le littoral. Dans le sud-ouest, la situation pourrait devenir critique en fin de nuit prochaine et dimanche matin avec là-aussi des déferlements importants possibles et des submersions sur le littoral.

Le défilé des perturbations va se poursuivre jusqu'en milieu de semaine prochaine au moins

Dans ce contexte météo très agitée et de vents violents sur la côte, les autres départements de la façade atlantique restent placés en vigilance jaune "vagues-submersion".

Sur le front des pluies, aucune amélioration notable n'est à prévoir avant le milieu de la semaine prochaine avec un véritable défilé de perturbations sur le pays.