tameteo.com

Dingue ! Une avalanche se dirige vers eux et ils continuent de filmer !

Dix touristes qui escaladaient les montagnes Tian Shan au Kirghizistan ont été pris dans une avalanche alors qu'ils filmaient le paysage. Le résultat est une grande frayeur et la vidéo la plus incroyable jamais réalisée lors de ce phénomène.

Une visite guidée dans les montagnes du Kirghizstan aurait pu tourner à la tragédie lorsque ses dix membres, neuf Britanniques et un Américain, ont été pris dans la trajectoire d'une avalanche le 10 juillet. Fait remarquable, l'une des personnes est restée sur les lieux et a filmé toute la trajectoire de l'avalanche alors qu'elle s'approchait du groupe. La bonne nouvelle est que le phénomène n'a fait aucun mort et que seuls quelques blessés ont été signalés.

Harry Shimmin, auteur de la vidéo, a déclaré sur ses médias sociaux : "Alors que je prenais des photos, j'ai entendu le bruit de la glace profonde se brisant derrière moi. C'est là que la vidéo commence. J'étais déjà là depuis quelques minutes, je savais donc qu'il y avait un endroit où s'abriter juste à côté de moi. J'étais au bord d'une falaise, je ne pouvais donc que m'enfuir de l'abri (c'est pourquoi je ne bouge pas)."

Les spécialistes soupçonnent que cette dangereuse avalanche est le résultat de l'effondrement du glacier au sommet, qui a été soumis à des températures très élevées ces dernières semaines en raison d'une vague de chaleur intense. Cette situation a pu provoquer le début de la fonte d'une grande partie du glacier, déstabilisant sa structure. Il y a une semaine à peine, 11 Italiens sont morts dans une avalanche similaire provoquée par une fonte dans les Dolomites.

"Ce n'est que plus tard que nous avons réalisé la chance que nous avions eue. Si nous avions marché cinq minutes de plus pendant notre randonnée, nous serions tous morts", a déclaré M. Shimmin. Il affirme également que s'ils s'étaient trouvés sur une autre partie du chemin, le glacier n'aurait pas été en vue et l'avalanche les aurait probablement pris par surprise. "Je suis bien conscient d'avoir pris un gros risque. J'avais l'impression de contrôler la situation, mais néanmoins, lorsque la neige a commencé à tomber et que tout est devenu noir, j'ai eu du mal à respirer, je me suis couvert et j'ai cru que je pourrais mourir", a-t-il avoué.