Aude : le bilan s'alourdit à 12 morts

Les pluies diluviennes dans le département de l'Aude ont provoqué de graves inondations. Le département de l'Aude reste placé en vigilance rouge en raison de la propagation de l'onde de crue. Le bilan humain provisoire fait état de 12 morts.

Marc Hay Marc Hay 15 Oct 2018 - 13:55 UTC
aude
Selon un bilan provisoire, les inondations ont fait 12 morts dans le département de l'Aude.

Le bilan ne cesse de s'alourdir au fil des heures. Les pluies diluviennes qui ont touché le département de l'Aude hier soir et ce matin ont causé de graves inondations. Le département reste à la mi-journée placé en vigilance rouge en raison de la propagation de l'onde de crue vers l'aval. Selon un bilan provisoire, ces terribles inondations ont provoqué la mort de douze personnes. Le Premier ministre et le ministre de la Transition écologique doivent se rendre sur place. Emmanuel Macron devrait également se rendre dans les zones sinistrées dès que possible selon l'Élysée.

Le bilan humain est très lourd et reste très provisoire selon les autorités. De nombreuses zones sont en effet inaccessibles aux équipes de secours en raison des inondations. À la mi-journée, les autorités annoncent la mort de douze personnes. La ville de Trèbes est particulièrement concernée avec de nombreuses victimes. Par ailleurs, deux personnes ont perdu la vie à Villegailhenc, une à Villardonnel et une à Villalier. Des dizaines de villes sont concernées par d'importantes inondations. La Préfecture de l'Aude a mis en place une cellule d'information du public : 04-68-10-29-00.

Des blessés, un disparu

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Frédéric de Lanouvelle, a également fait part de huit personnes blessées dans ces inondations et d'une personne qui reste portée disparue. Au-delà du bilan très lourd, ce sont près de 10 000 clients qui restent privés d'électricité à la mi-journée dont près de 7 000 clients dans le département de l'Aude et 3 000 clients dans celui de l'Hérault. Selon ENEDIS, le retour à la normale devrait prendre du temps car l'accès aux zones touchées par les coupures reste délicat pour les équipes sur place. Dans certains cas, il faudra attendre la décrue pour un retour à la normale.

Même si les pluies ont cessé dans le département de l'Aude, la situation reste critique. Plusieurs cours d'eau restent placés en vigilance rouge par Vigicrues. Une attention toute particulière doit être portée sur la vallée centrale de l'Aude, les basses plaines de l'Aude, l'Orbieu et la Cesse. Dans ces secteurs, le niveau de l'eau peut rapidement monter et causer de graves inondations en raison de la propagation de l'onde de crue vers l'aval. La décrue est par ailleurs fortement ralentie en raison des vents violents qui empêchent l'écoulement de l'eau vers la mer.

La situation reste critique

Les autorités et les sapeurs pompiers ont demandé aux habitants d'éviter au maximum les déplacements et de rester chez eux. La préfecture indique également que la circulation ferroviaire est interrompue entre Narbonne et Carcassonne et que de nombreuses routes sont coupées. Huit hélicoptères quadrillent par ailleurs le ciel pour venir en aide aux sinistrés.

La préfecture de l'Aude a également indiqué l'ouverture d'une cellule d'urgence médico-psychologique aux urgences du Centre Hospitalier de Carcassonne afin d'apporter un soutien aux personnes en état de choc. La plus grande prudence reste par ailleurs de mise dans les départements situés autour de l'Aude. Météo France maintient en effet 4 autres départements en vigilance orange : les Pyrénées-Orientales, l'Hérault, le Tarn et l'Aveyron. C'est dans le département de l'Hérault que les pluies pourraient être les plus marquées (localement 200 millimètres en l'espace de quelques heures).

Publicité