Arrivée brutale de l’hiver : 1 mètre de neige en 24h dans les Alpes !

Après les quelques chutes de neige observées début novembre, une nouvelle dégradation a touché les Alpes et dans une moindre mesure les Pyrénées, apportant d’importantes quantités de poudreuse jusqu’à moyenne altitude

Depuis plusieurs jours, une dépression génère des conditions météo agitées dans les régions méditerranéennes. Du Maghreb à l’Italie et de l’Espagne à la France, le ciel a souvent apporté de la pluie, parfois en quantité importante, du vent mais aussi ces dernières heures, de la neige en montagne. En raison de l’installation d’une masse d’air plus froid en altitude, l’or blanc est ainsi réapparu sur les Alpes mais aussi une partie des Pyrénées. Cette neige arrive à point nommé pour les stations de ski à moins de trois semaines du lancement de la saison 2021-2022.

C’est près de la frontière italienne que les quantités ont été les plus importantes avec souvent plusieurs dizaines de centimètres mesurés lundi soir ou mardi matin. Dans le Queyras et particulièrement dans les secteurs du Haut-Guil et de Montgenèvre, la couche atteignait généralement 40 à 50 cm dès 1800 mètres d’altitude pour s’approcher du mètre au-dessus de 2200 m, notamment dans les secteurs exposés au vent d’est. Les Savoies ont également été touchées avec entre 20 et 30 cm mesurés sur les massifs situés les plus à l’est tandis les Pyrénées orientales ont connu un épisode neigeux plus modeste.

Face à ce premier épisode hivernal de la saison, les engins de déneigement de la DirMed (Direction interdépartementale des routes Méditerranée) sont entrés en pleine action dans le col de Montgenèvre (Hautes-Alpes) dès lundi matin. L’axe permettant de rejoindre l’Italie avait été interdit à la circulation pour les poids lourds de plus de 26 tonnes dimanche soir. Malgré tout, la circulation a été difficile en raison du non-respect de la restriction par quelques-uns qui se sont alors retrouvés bloqués, ce qu’a déploré la direction des routes dans un communiqué.

Ce retour d’est lié à la dépression Blas présente entre la Sardaigne et la Corse a également fortement touché les Alpes italiennes. Le Piémont occidental et la Vallée d’Aoste ont été les secteurs les plus touchés avec là aussi, jusqu’à 1 mètre de neige fraîche à haute altitude et 50 à 60 cm dès 1600 m pour une limite pluie-neige située aux alentours de 1300-1400 m. De nombreux véhicules se sont alors retrouvés littéralement submergés par cette poudreuse tombée en abondance et soufflée par de fortes rafales de vent.

Les chutes de neige sont désormais terminées et c’est un temps sec qui dominera jusqu’au week-end inclus avec un changement de temps qui se confirme pour le début de semaine prochaine. Après le passage d’une perturbation, de l’air froid va s’engouffrer et la neige fera ainsi son retour, sur tous les massifs cette fois, et parfois à basse altitude. L’hiver n’est vraiment plus très loin…