tameteo.com

Après la canicule, de violents orages ont traversé une partie du pays

Alors que des records de chaleur ont été battus vendredi et samedi dans de nombreuses régions, la canicule a pris fin avec l’arrivée d’orages violents qui se sont accompagnés de chutes de grêle et de pluies intenses.

La canicule exceptionnelle intense et précoce qui a concerné quasiment tout le pays ces derniers jours a pris fin avec un important conflit de masses d’air, entre les vents d’ouest qui ont apporté un air nettement moins chaud en provenance de l’Atlantique et la masse d’air d’origine sud-tropicale repoussée vers les régions de l’est. Ce choc thermique s’est soldé par une dégradation orageuse qui s’est mise en place entre le sud-ouest et le nord du pays, principalement au cours de la soirée de dimanche et de la nuit de dimanche à lundi. 24 départements avaient ainsi été placés en vigilance orange.

Les orages de ces dernières heures se sont accompagnés de pluies intenses, de fortes chutes de grêle et parfois de violentes rafales de vent. Au total, plus de 30.000 éclairs ont été recensés sur l’ensemble du territoire. La Dordogne, l’Indre, le Loir-et-Cher et la Meuse ont été les départements les plus foudroyés avec environ 2000 éclairs pour chaque. La grêle a une nouvelle fois fait des dégâts même si les grêlons ont été d’une taille plus modeste que lors de la violente dégradation orageuse du 22 mai dernier. Ils ont ainsi atteint 4 à 5 cm de diamètre, notamment dans le Loiret et en Seine-et-Marne.

D'après les informations du Parisien, la grêle a blessé plusieurs personnes à la fête foraine de Nemours. Le quotidien régional indique aussi que des pare-brises de voitures ont été brisés par les impacts et que des toitures ont été endommagées en Seine-et-Marne. Des cumuls de pluie très intenses ont également été relevés avec quelque 47 mm recueillis en une heure dont 30 mm en moins de 15 minutes à Vierzon (Cher), 28 mm en moins d'une heure à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), 60 mm en 30 minutes dont 40 mm en 15 minutes à Lorris (Loiret).

Ces précipitations aux intensités très marquées sont tombés sur des sols secs, ce qui a généré localement des ruissellements voire des accumulations dans les points bas. Les pompiers ont effectué quelque 70 interventions en Haute-Vienne, plus de 200 dans l'Indre, essentiellement pour bâcher des toitures endommagées ou pour des caves ou garages inondés. Les vents qui ont accompagné cette dégradation ont atteint dans la soirée et en début de nuit 84 km/h à Saint-Denis-de-l'Hôtel (Loiret), 86 km/h à Châteauroux (Indre), 94 km/h à Salignac (Dordogne) et 96 km/h à Aubigny-sur-Nère (Cher).

Après un retour au calme dans la matinée de lundi, de nouveaux orages sont redoutés en soirée et durant la nuit de lundi à mardi, essentiellement dans le sud-ouest. Ainsi, 10 départements ont été à nouveau placés en vigilance orange, du Gers au Limousin avec des chutes de grêle, de violentes rafales de vent et des pluies intenses attendues. Ces conditions météo instables se maintiendront une grande partie de la semaine entre l’Atlantique et les régions de l’est, la France se situant au cœur d’un important conflit de masses d’air.