Alerte : des scientifiques viennent de mettre au point la frite du futur ! Qu'a-t-elle de différent ?

Découvrez comment les scientifiques argentins révolutionnent l'agriculture avec une pomme de terre du futur, résistante à l'oxydation et aux dommages, grâce à la technologie CRISPR-Cas9.

Frite
À quoi va ressembler la frite du futur ?

Dans une ère marquée par des avancées technologiques rapides, l'agriculture n'est pas en reste. En Argentine, les chercheurs de l'Institut National de Technologie Agropecuaria (INTA) ont fait une percée remarquable dans le domaine de la biotechnologie.

Grâce à l'utilisation de la technique de modification génétique CRISPR-Cas9, ils ont réussi à créer des variétés de pommes de terre résistantes à l'oxydation et aux dommages physiques, tout en conservant leur saveur.

Cet article plonge dans le cœur de cette innovation, illustrant comment elle pourrait transformer l'industrie agricole.

La Révolution CRISPR-Cas9 :

Sous la direction de Sergio Feingold, l'équipe de l'INTA a fait des progrès significatifs. Leur utilisation de CRISPR-Cas9, souvent décrite comme des 'ciseaux génétiques', a permis de modifier précisément le génome de la pomme de terre.

Leur travail a abouti à la désactivation du gène responsable du brunissement enzymatique. Habituellement, ce brunissement se produit lorsque les pommes de terre sont endommagées, ce qui affecte négativement leur apparence et leur valeur commerciale.

Cette avancée représente une amélioration significative de la qualité et de la durabilité des pommes de terre, offrant des avantages tant aux agriculteurs qu'aux consommateurs.

Conservation et qualité améliorées !

En plus de leur résistance à l'oxydation, les nouvelles variétés de pommes de terre développent moins de dommages lorsqu'elles sont exposées à des impacts physiques. Cela se traduit par une réduction significative des pertes lors de la récolte, du transport et du stockage.

les nouvelles variétés de pommes de terre développent moins de dommages lorsqu'elles sont exposées à des impacts physiques.
Les nouvelles variétés de pommes de terre développent moins de dommages lorsqu'elles sont exposées à des impacts physiques.

Ces pommes de terre sont plus attrayantes pour le marché, car elles conservent leur intégrité structurelle et leur qualité nutritionnelle, un facteur crucial pour les industries qui dépendent de la pomme de terre comme ingrédient de base, notamment les fabricants de frites.

Avancées dans le stockage

L'une des principales difficultés dans le stockage des pommes de terre est leur sensibilité aux variations de température. Le développement d'une variété qui peut être stockée à de basses températures sans perdre en qualité est une avancée majeure.

Cette recherche pourrait révolutionner la manière dont les pommes de terre sont conservées et préparées, en particulier pour les frites, qui sont sensibles au noircissement et aux changements de texture lors de la cuisson. Cette innovation promet une plus grande flexibilité dans la gestion des stocks et une qualité constante du produit final.

Utilisation durable de l'eau

En parallèle de ces innovations génétiques, l'équipe du INTA a également axé ses recherches sur l'optimisation de l'utilisation de l'eau dans l'agriculture. Dans un contexte de changement climatique et de rareté croissante de l'eau, réduire la consommation d'eau dans la culture des pommes de terre est essentiel.

L'équipe travaille sur des méthodes pour minimiser la quantité d'eau nécessaire, sans compromettre la qualité de la récolte. Cette recherche contribue à un modèle d'agriculture plus durable et respectueux de l'environnement.

En résumé, les travaux des chercheurs de l'INTA en Argentine marquent un tournant dans l'histoire de l'agriculture moderne. En mêlant l'innovation génétique à des pratiques agricoles durables, ils ont ouvert la voie à une production alimentaire plus efficace et respectueuse de l'environnement.

Vidéos marquantes