Une étude révèle que les deltas des fleuves côtiers ne sont pas seulement menacés par le changement climatique !

L'évolution future des deltas dans le monde, sous différents scénarios et échelles, reste très incertaine et inexplorée. Découvrez les données scientifiques projetées pour l'année 2100 dans ces écosystèmes.

Le delta du Nil photographié depuis la Station Spatiale Internationale au-dessus de la mer Méditerranée. Source : National Aeronautics and Space Administration (NASA).
Le delta du Nil photographié depuis la Station Spatiale Internationale au-dessus de la mer Méditerranée. Source : National Aeronautics and Space Administration (NASA).

Les deltas jouent un rôle fondamental dans l'ambition d'atteindre un développement durable mondial. Cela est dû à leur importance pour la population, les terres agricoles, la croissance des bassins fluviaux en amont et la montée du niveau de la mer.

Pour mieux comprendre ces écosystèmes, une étude publiée dans Global Environmental Change a analysé le développement futur possible de 49 deltas dans le monde sous les trajectoires socio-économiques partagées (scénarios de changements socio-économiques mondiaux projetés) et de concentration représentative jusqu'à l'année 2100.

La densité de population, la fraction urbaine et la fraction des terres agricoles totales et irriguées sont trois à douze fois plus élevées dans ces deltas, en moyenne, que dans le reste du monde. On prévoit que les débits maximums des rivières augmenteront entre 11 % et 33 %. Selon le scénario projeté, les apports en sédiments des rivières diminueraient en moyenne entre 26 % et 37 %.

Les impacts de la montée du niveau de la mer sur les deltas étudiés

En plus de cela, l'augmentation régionale du niveau de la mer pourrait atteindre près d'un mètre dans le pire des cas pour 2100 dans certains deltas. Ce scénario montre une augmentation de près de deux mètres au niveau mondial, ce qui nécessite de considérer l'affaissement imminent de certains terrains.

Pressions correspondant à la densité de population (A), à l'urbanisation (B), aux terres agricoles totales (C) et aux terres agricoles irriguées (D) sur les 49 deltas étudiés par rapport au reste du monde. Source : Murray et collaborateurs (2023).
Pressions correspondant à la densité de population (A), à l'urbanisation (B), aux terres agricoles totales (C) et aux terres agricoles irriguées (D) sur les 49 deltas étudiés par rapport au reste du monde. Source : Murray et collaborateurs (2023).

Les niveaux extrêmes de la mer pourraient être encore plus élevés, atteignant... plus de quatre mètres pour 2100 dans 6 des 49 deltas analysés ! Les conditions socio-économiques pour soutenir l'adaptation sont les plus faibles parmi les deltas soumis aux plus fortes pressions, aggravant le défi du développement durable.

Les deltas asiatiques et africains se distinguent par des défis socio-économiques majeurs tels que d'énormes pressions démographiques et l'utilisation des terres dans la plupart des deltas asiatiques et dans le delta du Nil. La faible capacité d'adaptation dans la plupart des deltas africains et dans le delta de l'Irrawaddy (Myanmar) est également prise en compte, indique l'étude.

Cependant, les deltas dans d'autres parties du monde ne sont pas non plus immunisés contre ces pressions et d'autres. Par conséquent, l'équipe de recherche recommande une plus grande prise en compte et conceptualisation des processus environnementaux dans les agendas mondiaux de développement durable et dans les Modèles d'Évaluation Intégrée (MEI) utilisés pour guider la politique mondiale.

Le fonctionnement naturel des deltas du monde est essentiel pour atteindre les ODD

L'étude indique qu'il est particulièrement important de maintenir le service écosystémique de l'approvisionnement alimentaire des terres fertiles lorsqu'on considère le risque des deltas et les Objectifs de Développement Durable (ODD). Dans cette perspective, de nombreux deltas dans le monde sont déjà saturés de terres agricoles, limitant l'espace physique pour d'autres types d'utilisation des terres, créant des tensions avec le fonctionnement écologique naturel.

La tension entre la production alimentaire et la consommation d'eau est un compromis qui doit être géré de manière adéquate dans tout bassin fluvial, mais les conséquences géomorphologiques et hydrologiques des prélèvements d'eau d'irrigation manifestées dans les deltas créent une couche supplémentaire de complexité, mentionne l'équipe de recherche.

Les concepts de résilience, de capacité d'adaptation et de transformation sont très pertinents pour une discussion sur les risques futurs pour les deltas et leurs voies de développement durable. Les agendas mondiaux doivent se concentrer sur la pratique, mais jusqu'à présent, la localisation des ODD se concentre sur le contexte socio-économique et non sur le soin de l'environnement. Il reste encore beaucoup à rechercher, à soutenir et à informer.

Reférence de l'article : Murray W. Scown, Frances E. Dunn, Stefan C. Dekker, Detlef P. van Vuuren, Sitar Karabil, Edwin H. Sutanudjaja, Maria J. Santos, Philip S.J. Minderhoud, Ahjond S. Garmestani, Hans Middelkoop. Scénarios de changement global dans les deltas fluviaux côtiers et leurs implications pour le développement durable. Global Environmental Change, 82 (2023).

Vidéos marquantes