tameteo.com

Menace d'astéroïde sur la Terre en 2029 : la NASA veut l'intercepter !

L'astéroïde Apophis se rapproche dangereusement de nous et pourrait provoquer un événement catastrophique. Pour évaluer les risques que nous prenons, la NASA prépare une mission visant à intercepter directement l'objet dans l'espace.

Cet astéroïde atteindra la Terre en 2029. La NASA prévoit de l'intercepter.
L'astéroïde baptisé Apophis s'approchera dangereusement de la Terre en 2029, offrant ainsi une occasion unique d'obtenir des informations essentielles sur cet objet et les risques qu'il présente.

Les astronomes ont découvert qu'un astéroïde potentiellement dangereux atteindra notre planète d'ici sept ans - Et non, ceci n'est pas une critique du film Don't Look Up. L'objet, désormais connu sous le nom d'Apophis, devrait atteindre la Terre vers le 13 avril 2029.

Il sera possible de voir l'astéroïde dans le ciel alors qu'il passe à des distances aussi proches que les orbites de certains de nos satellites, menaçant même de heurter certains des instruments et de causer des dommages importants.

Lorsque les astronomes l'ont détecté pour la première fois en 2005, ils se sont rendu compte que l'astéroïde mesurait 340 mètres de long, soit la taille de l'Empire State Building - et suffisamment gros pour provoquer une extinction massive sur notre planète.

Aujourd'hui, les scientifiques pensent que le premier passage de l'astéroïde ne présente pas de risque pour la planète, mais que la gravité de la Terre va dévier la trajectoire de l'astéroïde, qui pourrait repasser près de la planète vers 2060 avec un parcours beaucoup plus dangereux.

La NASA prévoit d'intercepter Apophis avant son arrivée

Pour s'assurer que la planète n'est pas en danger, les scientifiques de la NASA prévoient de mener une enquête directe sur l'astéroïde en envoyant une mission pour l'intercepter. Les résultats et les plans initiaux ont déjà été publiés dans le Decadal Survey for Planetary Science and Astrobiology.

Si tout se passe comme prévu, la mission pourra intercepter l'objet des mois avant son approche maximale, identifier ses propriétés physiques, ses composés internes, cartographier sa structure et calculer le risque réel d'impact.

Après tout, s'il y a une chance, même minime, qu'Apophis entre dans une nouvelle trajectoire qui fera entrer l'objet en collision avec la Terre, il vaut mieux découvrir tout ce qui est possible sur l'objet maintenant, y compris comment le détourner dans une nouvelle trajectoire.

Des astéroïdes dangereux comme Apophis devraient passer près de la Terre au moins une fois tous les mille ans. C'est donc le moment idéal pour les astronomes de faire un suivi et un test parallèle de DART - un projet en partenariat entre la NASA et l'ESA qui tentera de rediriger la trajectoire d'un rocher spatial.

Apophis est une ancienne relique de la formation du système solaire et, en soi, son étude peut révéler beaucoup de choses sur l'histoire de notre propre planète. Même si ce n'est pas un risque pour nous, l'étudier est une occasion unique qui ne pourra se répéter que dans mille ans.

De plus amples détails sur le projet d'interception et son exécution seront présentés et discutés lors de la prochaine séance d'information publique, qui a lieu ce mardi 19 avril 2022.