tameteo.com

Environnement : Pourquoi avons-nous tant besoin des abeilles ?

En ce 20 mai, nous célébrons la journée mondiale des abeilles ou Beeday en anglais. L'occasion pour nous de revenir sur le rôle indispensable de ces petits insectes volants sur l'environnement.

Journée mondiale abeilles
Les abeilles sont des insectes pollinisateurs indispensables à notre alimentation et donc à la survie de l'espèce humaine.

C'est le 20 mai que les Nations Unies ont choisi afin de célébrer la journée mondiale des abeilles. En réalité, ce jour correspond à la date d'anniversaire d'Anton Janša, un apiculteur slovène désormais reconnu comme le père de l'apiculture moderne. Dédier une journée mondiale aux abeilles nous incite à réfléchir à la disparition inquiétante de ces insectes pourtant indispensables.

On compte 20 000 espèces d'abeilles à travers le monde, dont 1 000 en France. Ces petits insectes volants jaunes et noires sont apparus il y a 100 à 150 millions d'années avant l'Homme, selon les scientifiques. Quel rôle jouent-elles pour l'environnement ? Que se passerait-il si elles disparaissaient de la surface de la Terre ?

80% des espèces de plantes à fleurs et de plantes cultivées ont été pollinisés par les insectes de manière générale et en particulier les abeilles. Les insectes pollinisateurs participent à la reproduction des plantes et permettent donc de faire pousser les fruits et légumes que nous consommons.

"Les plantes produisent du pollen qui contient des gamètes mâles, et ce pollen n'est pas mobile. Il faut donc le transférer sur la partie réceptrice de l'appareil femelle de chaque plante. Pour cela, il y a la gravité, le vent, ou les insectes et donc les abeilles", explique Bernard Vaissière, chargé de recherche à l'unité abeille et environnement à l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) d'Avignon à nos confrères de RadioFrance.

Les céréales sont majoritairement pollinisées par le vent. En revanche la majorité des fruits, fruits à coques et légumes sont pollinisées par les abeilles. Les abeilles sont indispensables à notre alimentation et par conséquent à notre survie ! Selon Greenpeace, 70 des 100 principales cultures destinées à l'alimentation et qui fournissent environ 90% de la nourriture mondiale, sont pollinisées par les abeilles.

Sans elles, nous ne pourrions plus manger la moitié des fruits que nous connaissons, des carottes, oignons, noix du Brésil. Si les abeilles venaient à disparaître entièrement de la surface de la planète : "80% des espèces végétales seraient menacées, entraînant la disparition d'un tiers de nos sources d'alimentations" rappelle Bernard Vaissière.

Alors certes, les abeilles ne sont pas les seuls insectes pollinisateurs au monde. On peut aussi citer les mouches, les papillons, les fourmis ou encore les coccinelles. Mais le corps des abeilles étant recouvert de poils, ces derniers capturent une plus grande quantité de pollen.

La disparition des abeilles est particulièrement inquiétante. Aux États-Unis, les apiculteurs ont perdu 41% de leurs colonies d'abeilles en 2018. En 20 ans, le taux de mortalité des abeilles au début du printemps est passé de 4% à près de 30% selon l'Unaf (Union nationale de l'apiculture française).

En cause ? Des raisons diverses en lien avec la météo et le changement climatique - avec des hivers froids et longs entre autre - ou encore les prédateurs mais surtout l'utilisation de pesticides...