Quelle météo pour la deuxième quinzaine d’avril ?

Alors que la première quinzaine du mois d'avril s'achève, que nous réserve la seconde ? Les projections météo à long terme envisagent une tendance en trois temps, avec le lundi de Pâques comme transition.

Clément Meirone Clément Meirone 16 Avr 2019 - 08:13 UTC
avignon © clément meirone
Le week-end de Pâques s'annonce ensoleillé sur l'ensemble du pays, avec des températures très douces pour la saison.

La première moitié du mois d’avril s’est révélée globalement assez fraîche, notamment sur le nord du pays avec de fréquentes gelées matinales, comme on l’a encore vu ce week-end. Alors que l’on avance petit à petit vers la saison estivale, que nous réserve cette seconde partie de mois ?

Les projections météorologiques à long terme envisagent un scénario à trois temps, avec un temps doux et ensoleillé avant Pâques, puis une dégradation en début de semaine (aux alentours du 23), avant une probable amélioration pour le dernier week-end d’avril.

Ensoleillé et doux jusqu’au week-end de Pâques

Ce mardi ne compte pas vraiment dans l’équation car une perturbation balaye actuellement une grande partie de la France. Mais à partir de demain, les pressions vont remonter et le vent va s’orienter au sud, apportant de la douceur et du beau temps quasiment partout.

Le soleil sera présent jusqu’au week-end, particulièrement sur le nord du pays. Au sud, de l’instabilité sera possible en fin de journée, notamment aux abords des reliefs. Mais dans l’ensemble, la chasse aux œufs de Pâques devrait se dérouler partout sous le soleil !

Côté températures, elles vont largement progresser tout au long de cette semaine. On devrait atteindre les 20 degrés dès jeudi sur les régions centrales. Ce week-end, les 20 degrés devraient être largement dépassés sur la moitié de la France, y compris jusqu’en Île-de-France. Ces valeurs se situeront bien au-dessus des normales de saison, dignes d’un mois de juin !

la rochelle © clément meirone
Une dégradation est envisagée après le week-end de Pâques, et peu de régions devraient y échapper.

Dégradation en début de semaine prochaine

L’instabilité devrait gagner du terrain à partir du Lundi de Pâques, et le temps pourrait franchement se dégrader le mardi 23. Une perturbation devrait balayer tout le pays, faisant chuter les températures à son passage. On pourrait perdre une dizaine de degrés entre le week-end et le milieu de semaine prochaine.

Après cette dégradation, le temps devrait rester instable et frais une grande partie de la semaine, avec un vent soutenu. A priori, on ne devrait pas retrouver de gelées matinales mais les températures minimales seront fraîches.

Une amélioration pourrait se dessiner à partir du week-end du 28-29 avril, avec une nouvelle hausse du champ barométrique, le retour des éclaircies et une hausse progressive des températures. Une prévision qui reste à confirmer d’ici là…

Publicité