Météo : quelle tendance pour la deuxième quinzaine d’avril ?

Dans l’ensemble, la première quinzaine d’avril fut douce avec très peu de précipitations sur la France. Qu’en sera-t-il pour les 15 jours suivants ?

soleil
Le temps s'annonce estival ces prochains jours, avec des températures parfois supérieures à 25°C.

Le tout début du mois d’avril a été marqué par un flux continental assez frais, apportant des gelées parfois fortes sur le nord-est du pays entre le 1er et le 5 du mois, ce qui n’est bien sûr jamais une bonne nouvelle pour la végétation en cette période.

Par la suite, les températures se sont nettement réchauffées, notamment entre le 6 et le 12 du mois, avec des maximales bien au-dessus des normales de saison. Sur le bassin parisien, les régions centrales et l’Anjou, il y a eu sur cette période, plus de 5 jours de « chaleur », c’est à dire avec un mercure supérieur à 25°C.

Dans le même temps, les précipitations se sont révélées bien rares sur l’ensemble du pays, et plus particulièrement dans l’est, qui commence à souffrir d’une sécheresse des sols notable pour la saison. Par exemple, à Lons-le-Saunier dans le Jura, le cumul de pluie depuis 1 mois n’excède pas les 2 mm d'eau !

Alors que nous réserve la deuxième partie du mois ? Poursuite de conditions sèches et ensoleillées, ou retour de la pluie ?

Passagèrement instable, puis de nouveau très beau

Dès ce jeudi, le mercure va de nouveau connaître une forte augmentation, avec des températures maximales dignes d’un mois de juin sur une grande partie du pays. On conserva cette chaleur au moins jusqu’à samedi, voire peut-être dimanche sur la moitié nord. Les 25°C devraient à nouveau être dépassés des Landes à l’Île-de-France.

Cependant, progressivement, cette chaleur va s’accompagner de nuages qui pourraient mener jusqu’à l’averse voire à l’orage en fin de journée. Cela semble particulièrement vrai entre vendredi et samedi, avant une possible dégradation orageuse plus conséquente dimanche.

Celle-ci devrait faire baisser les températures, lesquelles retrouveraient un niveau plus convenable en début de semaine prochaine (20 avril).

matin
Des températures matinales plus fraiches sont envisagées autour du 20/23 avril sur l'est du pays.

Il faut par ailleurs noter que les températures minimales pourraient être particulièrement fraiches entre le 21 et le 23 avril sur les régions de l’est, parfois non-loin des gelées. En effet, le ciel serait de nouveau bien dégagé à partir du 20, sauf peut-être sur les régions du sud qui pourraient conserver un peu d’instabilité.

Une fin d’avril plutôt maussade ?

Après cette période de beau temps et de températures proches des normales de saison jusqu’au 23/24, les signaux deviennent plus difficiles à interpréter pour la fin du mois.

L’évolution la plus probable à ce jour est une nouvelle dégradation, notamment pour le week-end du 25/26, avec un temps probablement plus instable et des températures en baisse. Des pluies, si elles sont confirmées, qui ne devraient toutefois pas inverser la tendance globale d’un mois d’avril assez sec sur une grande partie du pays.