Météo : la tendance en France jusqu'au début du mois de février

Notre rendez-vous hebdomadaire vous invite à consulter l'évolution météo la plus probable pour les 4 prochaines semaines sur la France. Quelle tendance se dessine jusqu'au début du mois de février ? Les conditions hivernales vont-elles persister ou laisser place à la douceur ?

paris
Après un week-end encore bien froid, l'atmosphère devrait se radoucir en début de semaine prochaine.

Cette première dizaine de janvier aura été véritablement hivernale, avec des températures inférieures aux normales de saison, de la neige jusqu'en limite de plaine, et un soleil excessivement rare dans certaines régions. Vendredi matin encore, on relevait de fortes gelées sur les régions du sud, avec -10°C à Aurillac, -9°C à Rodez, -6°C à Albi et -5°C à Toulouse, des valeurs tout de même assez remarquables dans ces régions.

Le tout est maintenant de savoir si ces conditions hivernales vont se poursuivre durant le mois de janvier. Ensemble, nous vous proposons de prendre connaissance des évolutions météo les plus probables en France d'ici au début du mois de février, en fonction des sorties des modèles à l'heure de rédaction de cet article.

Vers un radoucissement

Ce week-end, les basses pressions transitent entre le Portugal et l'Italie, apportant un temps agité sur la Méditerranée. En France, nos régions les plus au sud ne sont touchées qu'à la marge par ce temps maussade, avec quelques chutes de neige samedi et dimanche entre les Pyrénées et la Provence, mais rien de significatif. Le nord du pays conserve un temps sec et froid, sous l'influence d'une bise très désagréable.

Ce froid ne devrait toutefois pas durer éternellement. Les hautes pressions, actuellement présentes sur l'Atlantique, vont se diriger vers la France en début de semaine prochaine, alors que les basses pressions se situeront sur l'Europe du Nord. Cette configuration apportera un flux de nord-ouest sur notre pays, lequel sera plus doux et toujours un peu humide.

strasbourg
D'autres épisodes neigeux en plaine ne peuvent être exclus pour la seconde partie du mois de janvier dans l'est.

Pour la semaine du 11 au 17 janvier donc, il faut s'attendre à un radoucissement associé à de fréquentes perturbations arrivant par la Manche. Il pourra neiger un peu à l'avant, notamment mardi sur les régions du nord-est. Des phénomènes verglaçants sont aussi à surveiller. En montagne, à moyenne altitude, on conservera de la neige toute la semaine. A noter que le pourtour méditerranéen devrait être épargné par ce mauvais temps.

Flux océanique jusqu'au début du mois de février ?

Pour la suite, il faut noter une certaine dose d'incertitude qui rend les prévisions assez périlleuses à l'heure de l'écriture de cet article.

Néanmoins, pour la semaine du 18 au 24 janvier, les conditions devraient rester assez perturbées, avec la poursuite d'un temps humide et des températures autour des normales de saison. Dans l'est, de la neige à assez basse altitude ne peut être exclue une nouvelle fois.

Les prévisions à long terme du modèle européen envisagent assez peu de changement par la suite, si ce n'est un radoucissement qui devrait être plus net, au moins sur l'ouest et le sud du pays. Les précipitations pourraient également devenir plus rares au fur et à mesure que l'on approchera le début du mois de février. Ces indications restent néanmoins à considérer avec beaucoup de prudence.