Météo : la tendance en France jusqu'à la mi-juillet

Après une première quinzaine de juin exceptionnellement chaude sur la France, la deuxième quinzaine du mois et la première de juillet seront-elles aussi estivales ? On fait le point sur la tendance météo à 4 semaines.

Collioure
Les régions méditerranéennes semblent très bien placées pour un mois à venir largement estival !

L'été n'a pas encore officiellement commencé et pourtant cette première quinzaine de juin avait tout d'une saison estivale ! Selon les chiffres de Météo-France, il s'agit de la 2e première quinzaine de juin la plus chaude jamais enregistrée en France, avec une anomalie de température moyenne de +2,8°C. Seul le début du mois de juin 2003 avait été plus chaud...

Si on espère qu'un scénario de type 2003 ne se reproduira pas cette année, on est tout de même en droit de se demander si la fin juin et le début du mois de juillet seront agréables. Quelle tendance se dessine sur la France pour les 4 prochaines semaines ? On fait le point avec les sorties des modèles à l'heure de rédaction de cet article.

Retour à des températures de saison

Les orages qui ont débuté depuis mercredi sur l'ouest du pays vont gagner petit à petit les régions de l'est durant le week-end. Ces derniers resteront assez isolés ce vendredi, avant une nouvelle salve probablement assez importante samedi soir. Les orages progresseront du sud-ouest au nord-est durant la nuit de samedi à dimanche, avec des phénomènes potentiellement violents.

Les orages resteront assez nombreux dimanche et lundi, notamment sur la façade est. Les températures retrouveront enfin des niveaux de saison après avoir frôlé les seuils de canicule, particulièrement entre l'Alsace, le Val de Saône et le Lyonnais.

En milieu de semaine prochaine, le temps devrait redevenir plus calme avec des averses orageuses cantonnées aux frontières de l'est et aux reliefs. Les températures seront proches des normales de saison, voire encore légèrement au-dessus.

Etratat
Si vous cherchez plutôt la fraîcheur, les côtes de la Manche semblent être l'endroit idéal pour ce début juillet.

Un début juillet estival ?

La suite est assez difficile à appréhender en raison de la possible circulation d'anomalies dépressionnaires autour des îles britanniques. Ainsi, à l'approche du week-end suivant (26/27 juin), la masse d'air pourrait redevenir instable, avec des averses orageuses plus ou moins fréquentes.

Pour la semaine du 28 juin au 4 juillet, les hautes pressions devraient circuler sur un grand quart sud-est de la France, assurant des températures au-dessus des normales de saison sur une grande partie du pays et un soleil relativement généreux. Les températures seraient plus basses en allant vers les côtes de la Manche, a contrario, les régions méditerranéennes devraient être concernées par de fortes chaleurs.

La semaine du 5 au 11 juillet serait marquée par des températures proches des normales de saison, avec un dégradé nord-sud relativement classique. Les précipitations resteraient assez rares dans l'ensemble. La situation ne devrait pas beaucoup évoluer pour la semaine suivante, du 12 au 19 juillet, avec un temps a priori estival sur une grande partie de la France.