Le printemps en avance et jusqu'à 24°C jeudi !

Alors que le printemps est annoncé vendredi sur le calendrier, douceur et soleil s'imposent dès ce mardi dans la plupart des régions et pour plusieurs jours.

La douceur des prochains jours va accélérer la fonte de la neige en montagne alors que la saison s'est achevée plus tôt que prévu.
La douceur des prochains jours va accélérer la fonte de la neige en montagne alors que la saison s'est achevée plus tôt que prévu.

Après un dimanche aux couleurs du printemps, les nuages et la pluie avaient fait leur retour ce lundi avec une perturbation arrivée d'Espagne. Mais ce changement de temps aura été de courte durée puisque l'anticyclone regonfle à partir de ce mardi et pour toute la semaine. Il s'agit même d'une véritable barrière de hautes pressions ayant pris naissance dans les Açores et s'étendant jusqu'à l'Europe. Les perturbations seront alors rejetées vers le nord de l'Europe tandis qu'une masse d'air doux va englober tout le pays avec des valeurs situées 5 à 6°C au-dessus des normales de saison.

Des températures dignes d'un mois de mai

Alors que le soleil sera encore un peu contrarié par les nuages entre le sud-ouest et le nord-est ce mardi, la douceur s'amplifiera en cours de journée. A noter toutefois quelques petite gelées possibles au lever du jour dans le nord-ouest, après une nuit dégagée. Les minimales s'abaisseront jusqu'à 0 voire -1°C sous abri entre la Bretagne, la Normandie et la Picardie. Aux heures les plus chaudes, les maximales seront orientées à la hausse et supérieures aux normales de saison sur l'ensemble du territoire. Elles varieront de 13-15°C en bord de Manche à 21°C dans le Dauphiné, en passant par 20°C à Lyon et Nîmes ; 17°C à Bordeaux, Strasbourg et Toulouse ou encore 16°C à Paris et Nantes.

Mercredi, les valeurs gagneront en moyenne 2°C par rapport à la veille, le matin comme l'après-midi. Au meilleur de la journée, les thermomètres s'approcheront des niveaux dignes d'une fin avril ou d'un début mai avec souvent de 16 à 18°C dans la moitié nord et de 18 à 22°C dans les régions méridionales.

Mais le véritable pic de douceur à l'échelle nationale est attendu jeudi après-midi. Sous un soleil particulièrement généreux, les maximales dépasseront quasiment partout les 16 à 18°C. Les 20°C seront même approchés vers le val de Loire et dans le sud du bassin parisien tandis qu'ils seront dépassés dans un large quart sud-ouest et en vallée du Rhône avec 22°C dans le Lyonnais et la plaine de la Limagne et jusqu'à 23-24°C en Aquitaine, des valeurs habituellement observées en mai. La seule exception concernera l'extrême nord du pays où les nuages empêcheront le mercure de grimper, ne dépassant pas 10°C entre le Pays de Caux et le Nord-Pas-de-Calais.

Vendredi, jour de l'équinoxe de printemps, les températures accuseront une légère baisse, seul le quart nord-ouest retrouvera des valeurs de saison alors qu'ailleurs, la douceur résistera.

Avant le retour de l'hiver la semaine prochaine ?

Après un week-end de saison avec une moyenne de 11-12°C au nord et de 15-16°C au sud, l'hiver pourrait bien se rappeler à notre bon souvenir. Les hautes pressions devraient, en effet, se décaler vers le nord de l'Europe et diriger alors vers le pays un flux de secteur nord-est. Ainsi, les températures chuteront nettement pour repasser en dessous des valeurs dignes d'une fin mars dès le début de semaine prochaine.

Alors que la végétation est en avance après l'exceptionnelle douceur de l'hiver, les gelées matinales deviendront fréquentes dans les deux tiers nord, avec souvent entre -4 et 0°C sous abri. Les maximales, quant à elles, auront bien du mal à remonter en cours de journée avec souvent moins de 10°C, voire même moins de 5°C dans les régions du nord et de l'est. Après avoir été absent ces derniers mois, l'hiver n'a donc peut-être pas dit son dernier mot...