tameteo.com

Froid ou douceur, pluie ou sécheresse : que nous réserve octobre ?

Alors que le mois d’octobre débutera avec un temps très pluvieux, la sécheresse pourrait bien rapidement refaire parler d’elle. Côté températures, la douceur ne reviendra pas tout de suite.

Si le mois d'octobre débutera avec des conditions automnales, l'anticyclone et la sécheresse n'ont pas dit leur dernier mot...
Si le mois d'octobre débutera avec des conditions automnales, l'anticyclone et la sécheresse n'ont pas dit leur dernier mot...

Après un mois de septembre marqué par le retour des perturbations océaniques permettant à la sécheresse de ne plus s’aggraver, la situation va-t-elle continuer à s’améliorer en octobre ? Ou au contraire, les pluies vont-elles encore une fois disparaître au profit de conditions anticycloniques ? Alors que les préfectures des Côtes-d’Armor et de la Vienne annoncent de possibles coupures d’eau potable avant la fin de l’année si les pluies ne sont pas copieuses en octobre, la météo des prochaines semaines s’annonce déterminante.

Une première journée d’octobre agitée

Après le passage d’une perturbation pluvio-venteuse active durant la journée de samedi et qui n’épargnera que les départements méditerranéens, la situation redeviendra progressivement plus calme à partir de dimanche sous l’effet de l’anticyclone. Celui-ci va en effet se déplacer des Açores en direction de la France en début de semaine prochaine. Ainsi, le temps sera sec entre le 3 et le 9 octobre. Le soleil dominera également très largement avec quelques passages nuageux supplémentaires dans la moitié nord. Côté températures, les valeurs seront en hausse pour renouer avec les normales de saison.

En début de semaine prochaine, l'anticyclone viendra se positionner sur la France (modèle ECMWF).
En début de semaine prochaine, l'anticyclone viendra se positionner sur la France (modèle ECMWF).

Dans la continuité de la première semaine d’octobre, les conditions anticycloniques devraient se maintenir entre le 10 et le 16 avec des hautes pressions s’étirant du Proche Atlantique jusqu’à la mer du Nord. Ainsi, un temps sec dominera, ne laissant quasiment aucune place aux précipitations avec un déficit à nouveau marqué. Les températures baisseront sensiblement sous l’effet d’un flux orienté au secteur nord-est. À la faveur de nuits dégagées, les matinées seront fraîches tandis que grâce à l’ensoleillement généreux, les après-midi seront plus douces.

Vers une accentuation de la sécheresse

En seconde quinzaine, aucun véritable changement de synoptique n’est à prévoir selon les dernières tendances mensuelles. Avec un anticyclone littéralement vissé sur l’Atlantique durant la semaine du 17 au 23 octobre, le temps sera encore une fois plus sec que la normale. Près de la Méditerranée, des précipitations pourraient se produire sous l’effet de petites dépressions se creusant dans le golfe de Gênes, à confirmer. Le mercure n’évoluera pas, lui non plus, avec des matinées relativement fraîches et une douceur diurne localement marquée dans les régions méridionales.

Mêmes causes, mêmes effets pour la dernière semaine du mois (du 24 au 30 octobre) avec une véritable barrière anticyclonique s’étirant des Açores à l’Europe du Nord. Dans ces conditions, le temps sera sec mais aussi plus doux avec un flux s’orientant au secteur est voire sud-est. Un air d’été indien pourrait même s’inviter à quelques jours de la Toussaint. Vous l’avez compris : avec un temps largement plus sec que la normale en octobre, la sécheresse pourrait s’accentuer encore un peu dans la plupart des régions. À suivre de près…