Faut-il craindre une vague de froid pour la suite de l'hiver ?

Si le froid et la neige dominaient en plaine depuis le Nouvel An sur une grande partie du pays, un nouveau changement de temps est au programme de cette semaine avec le retour de la douceur. Mais attention, l'hiver est loin d'être fini et il n'a probablement pas dit son dernier mot...

Le froid et la neige vont-ils de nouveau s'installer en France ces prochaines semaines ?
Le froid et la neige vont-ils de nouveau s'installer en France ces prochaines semaines ?

Comme nous vous l'expliquions dans un article publié la semaine dernière, les climatologues ont observé à la fin du mois de décembre un important réchauffement à proximité de l'Arctique au niveau de la stratosphère, comprise entre 15 et 50 km d'altitude. Lorsqu'il se produit en hiver, il peut être à l'origine d'une vague de froid en Europe et donc potentiellement en France environ un mois plus tard. Alors que la 1ère quinzaine de janvier affiche un déficit thermique de l'ordre de 3°C par rapport à la normale, un redoux est en train de se mettre en place en ce début de semaine, repoussant l'air froid vers l'Europe centrale. Sera-t-il durable ou au contraire temporaire ? Le froid et la neige reprendront-ils l'avantage avant la fin du mois ? Analyse et prévisions ci-dessous.

Un réchauffement stratosphérique qui interroge

Si les climatologues sont tous d'accord sur l'intensité du réchauffement en altitude qu'ils jugent important avec une température passant de -70 à -20°C, ils sont en revanche en désaccord sur ses conséquences. En effet, un réchauffement stratosphérique (appelé SSW, sudden stratospheric warming en anglais) majeur génère un changement de circulation dans l'hémisphère Nord mais souvent différent d'un endroit à l'autre et même d'un continent à l'autre. Ainsi, il est souvent synonyme de vague de froid pour les États-Unis et le Canada alors qu'en Europe, les conséquences sont nettement plus aléatoires. Elles sont d'ailleurs souvent sans grande conséquence sur la partie occidentale du Vieux Continent et donc en France.

Ainsi, un SSW s'était produit au tout début de l'année 2019 or le mois de février suivant avait été particulièrement doux en France avec même un pic de chaleur en fin de mois ! Le dernier réchauffement en altitude à avoir eu de véritables conséquences chez nous date de février 2018. Il avait été à l'origine d'une courte vague de froid entre le 26 février et le 1er mars avec des valeurs parfois inférieures à -15°C jusqu'en plaine. Cette fois-ci, selon les derniers scénarios, pas de grand froid en vue à court ou moyen terme. Le froid lié au SSW pourrait en revanche plonger vers les régions de l'est et du centre de l'Europe.

Une 2ème quinzaine de janvier moins froide, quid de février ?

La douceur revient, la pluie aussi. À partir de mercredi et jusqu'au week-end prochain inclus, les perturbations vont se succéder sur la France avec de la pluie en plaine et de la neige uniquement sur les reliefs. Les cumuls s'annoncent d'ailleurs copieux dans un large quart nord-ouest avec souvent plus de 400 mm attendus ainsi que les versants ouest des Vosges, des Alpes, du Massif Central et des Pyrénées. Les régions méditerranéennes ne seront pas épargnées non plus avec des quantités toutefois moins importantes. La hausse des températures s'accentuera jour après jour avec souvent plus de 10°C mercredi et même des pointes à 18°C au Pays Basque jeudi.

La semaine prochaine, l'anticyclone regonflera sur le Proche Atlantique, apportant alors un temps plus sec et aussi sensiblement plus frais. Sa position favorisera la plongée de l'air froid d'origine polaire en direction de l'Europe centrale et de la Russie. C'est ce type de temps qui devrait nous accompagner jusqu'à la fin du mois selon les derniers scénarios. Concernant février, les incertitudes sont beaucoup plus importantes. Lors de la dernière mise à jour des tendances saisonnières, ce dernier mot d'hiver était envisagé dans les normales de saison mais le SSW n'avait alors pas été pris en compte. Il faudra patienter jusqu'à la prochaine mise à jour d'ici 10 jours pour voir si cela change quelque chose dans ces prochaines semaines...