Cette semaine : météo agitée entre cyclogenèse et risque de tempête

Après un premier week-end de décembre marqué par de fréquentes précipitations et des températures hivernales, cette semaine s’annonce également très agitée avec d’importantes chutes de neige en montagne et des vents parfois tempétueux.

Les regards seront notamment tournés vers l'océan cette semaine avec plusieurs perturbations atlantiques attendues, parfois accompagnées de vents violents.
Les regards seront notamment tournés vers l'océan cette semaine avec plusieurs perturbations atlantiques attendues, parfois accompagnées de vents violents.

Depuis la fin novembre, les jours se suivent et se ressemblent… Et c’est visiblement parti pour durer avec une nouvelle semaine placée sous le signe des perturbations et des ciels de traîne. Ainsi, les fronts pluvieux vont s’enchaîner, entrecoupés par des périodes un peu plus calmes mais avec tout de même de fréquentes averses. Côté températures, les valeurs resteront toujours situées un peu en dessous des normales avec un ressenti parfois hivernal en fonction du vent et de l’humidité… Tout un programme !

Une perturbation lundi, une autre mardi…

La première perturbation atlantique de la série abordera la Bretagne dès ce lundi avec des pluies faibles et un vent de sud-sud-ouest modéré en matinée. Ailleurs, le temps sera plus calme mais avec des nuages souvent majoritaires et porteurs d’averses de neige sur le Massif Central, les Pyrénées et le relief corse. Entre le Roussillon, la Provence et la Côte d’Azur, le ciel sera en revanche dégagé mais avec du mistral et de la tramontane. Dans l’après-midi, les pluies gagneront du terrain en direction des Hauts-de-France, de la Normandie, du val de Loire et de la Nouvelle-Aquitaine avec une limite pluie-neige qui remontera à 2000 m sur les Pyrénées. Plus à l’est, les éclaircies résisteront avec un temps encore plus lumineux en Méditerranée. Les températures seront hivernales avec des minimales proches de 0°C du nord de la Seine aux Alpes tandis que les maximales ne dépasseront pas 3 à 5°C dans le nord-est et jusqu’à 14°C au Pays Basque de Nice à Ajaccio.

Et bis repetita mardi avec une deuxième perturbation qui abordera la façade ouest. Elle sera liée à la dépression Barra qui circulera sur les îles britanniques. Cette dernière se creusera très rapidement et provoquera des vents tempétueux en cours de journée et la nuit suivante de la Bretagne au Pas-de-Calais. Les rafales dépasseront les 100 à 120 km/h sur le littoral et 80 à 90 km/h dans les terres. Plus largement, de bonnes bourrasques affecteront toute la moitié nord, jusqu’à 80 km/h. Le temps sera en revanche plus calme et plus agréable en direction de l’est et du sud-est avec des éclaircies. Le mercure sera en hausse dans le sud et l’ouest avec des valeurs retrouvant un niveau proche des normales de saison.

Situation météorologique prévue mardi avec la dépression Barra circulant sur les îles britanniques.
Situation météorologique prévue mardi avec la dépression Barra circulant sur les îles britanniques.

Mercredi, le front arrivé la veille quittera le pays par l’est avec de la pluie en plaine et de la neige en montagne, à de plus en plus basse altitude en raison d’un nouveau refroidissement. Sur le reste du pays, un ciel de traîne dominera avec une alternance de nuages, d’éclaircies et d’averses, plus fréquentes dans le sud-ouest et en bord de Manche pendant que le soleil continuera de briller dans le sud-est. Le vent sera toujours de la partie mais moins fort que la veille avec un mercure repassant en dessous des valeurs dites de saison.

Une 2ème partie de semaine instable et plus froide

L’atmosphère hivernale se confirmera pour la seconde partie de semaine avec un vent s’orientant au secteur nord-ouest. Le régime de giboulées sera également toujours aussi présent avec des averses n’épargnant aucune région et apportant de la neige à basse altitude. Ce sera notamment le cas jeudi et vendredi, avec des quantités de neige particulièrement importantes dans les Pyrénées où les cumuls deviendront remarquables avec près de 2 mètres de neige fraîche attendus d’ici vendredi au-dessus de 2000 m et jusqu’à 1 mètre vers 1600 m d’altitude. Le pourtour méditerranéen conservera pour sa part un temps ensoleillé grâce au mistral et à la tramontane.

Pas de révolution en perspective pour le prochain week-end avec le maintien de conditions perturbées au passage de nouvelles pluies samedi avant un léger mieux qui semble se dessiner pour la journée de dimanche. Ce sera notamment le cas dans la moitié sud avec une hausse de la pression atmosphérique et le retour d’un temps plus stable, accompagné d’une hausse des températures. À confirmer malgré tout !