tameteo.com

Pourquoi une année est-elle composée de douze mois ?

Nous savons tous qu'une année est le temps qu'il faut à la Terre pour faire le tour du soleil, mais ... Pourquoi l'année a-t-elle été divisée en douze mois ? Et pourquoi certains mois durent-ils plus longtemps que d'autres ?

Calendario
Pourquoi divisons-nous l'année en douze mois ?

Si on prend quelques minutes pour réfléchir à la raison pour laquelle l'année est divisée en douze parties, on peut se dire que ce découpage n'a aucun sens. Mais diviser l'année en 365 jours n'en a pas non plus ... à l'exception du fait que chaque journée à la même durée.

Avant d'approfondir le sujet, arrêtons nous sur le sens du mot mois. Bien qu'il y ait beaucoup de doutes sur son origine, il semble que ce mot vienne du latin mensis et du grec mene, qui signifie lune. Ainsi, nous pouvons en conclure que les termes lune et mois sont intimement liés. Mais chaque mois lunaire, appelé aussi lunaison, dure 29 jours, exactement 29.53 jours. Les mois, sauf un, durent 30 ou 31 jours. Donc, entre le mois que nous connaissons et une période lunaire, il y a une différence considérable.

L'être humain s'est rendu compte qu'une bonne façon de se repérer pendant l'année était de prendre en compte la lune comme référence en raison de la régularité de son mouvement et de ses phases. Les premiers calendriers prenaient en tout cas la phase de la nouvelle lune puisqu'elle marquait le début du mois.


Les romains et l'origine de notre calendrier

Ce sont les Romains qui ont nommé les mois. Plus précisément Romulus, fondateur de Rome. À ce moment là, le cycle de la lune marquait la durée du mois. Le calendrier des Romains était composé de dix mois, mars étant le premier mois et décembre le dixième. Septembre était donc le septième mois, octobre le huitième et novembre le neuvième.

La luna
La lune était une bonne référence et marquait le début des mois.

Avec un calendrier de dix mois, chacun étant composé de 29 jours, cela ne pouvait pas fonctionner puisque l'année durait moins de 365 jours. Entre décembre et mars, il y avait quelques semaines qui ne correspondaient à aucun mois. 

Ce décalage de quelques semaines est compensé  par les deux mois supplémentaires que nous possédons aujourd'hui dans notre calendrier actuel : janvier et février. C'est le successeur de Romulus, Numa Pompilio, second roi de Rome, qui a mené à bien cette réforme. En tout cas, et malgré le retour à un calendrier à douze mois, les mois restaient trop courts car ils ne comportaient que 29 jours. Ils ont donc trouvé une astuce pour remédier à ce problème en créant des mois intercalaires de façon à ajuster le calendrier à la durée réelle de l'année. C'est pourquoi la durée de certains mois a été portée à 31 jours. Mais pourquoi pas 30 ? Parce que les Romains étaient très superstitieux et pensaient que les chiffres paires pouvaient porter malheur.

Avons-nous un calendrier parfait ?

Tout au long de l'histoire, il y a eu de nombreuses modifications du calendrier. Des mois qui s'ajoutaient pour s'accorder aux années, des mois qui s'allongeaient ou qui se raccourcissaient en fonction des besoins. On pourrait penser aujourd'hui que nous avons un calendrier parfait mais ce n'est pas le cas. Nous continuons à faire quelques arrangements. En effet, tous les quatre ans, nous devons inventer un jour. Et les mois ? Certains comportent 30 jours, d'autres 31 et un de 28 avec un mois de février à 29 jours tous les quatre ans. Nous sommes donc loin de la perfection.