Quel est le secret de Luis Miguel ? Voici les trois techniques pour retarder le vieillissement !

Le régime de jeûne intermittent revient sur le devant de la scène depuis que l'on sait que le chanteur mexicain l'a utilisé pour perdre du poids. Un scientifique de Harvard le cite comme l'une des 3 clés de la "formule de longévité", quelles sont les autres ?

Régime de jeûne intermittent de Luis Miguel
Un Luis Miguel rajeuni révolutionne l'Argentine dans le cadre de son retour avec 10 concerts à Buenos Aires.

Le retour de Luis Miguel a mis l'Argentine en ébullition, et l'un des sujets les plus abordés dans les émissions de télévision et les réseaux sociaux en ce moment est son apparence juvénile et sa vitalité à 53 ans.

Il a été rapporté que, parmi ses derniers changements d'habitudes de remise en forme, Luis Miguel a mis en œuvre un régime connu sous le nom de jeûne intermittent, l'une des trois clés de la formule de longévité, selon un spécialiste de Harvard.

Est-il possible d'inverser l'horloge biologique et de rajeunir ? La clé de l'épigénétique

C'est à cette question qu'un groupe de scientifiques dirigé par David Sinclair, chercheur à la Harvard Medical School, a récemment tenté de répondre. L'équipe a réussi à inverser le vieillissement biologique chez la souris et a également défini certains indices qui pourraient aider à l'inverser également chez l'homme.

L'épigénétique est l'une des principales explications du succès de ce scientifique et de son équipe dans l'inversion du vieillissement. Il s'agit de l'étude des mécanismes qui régulent l'expression des gènes sans modifier la séquence d'ADN qui les constitue.

L'équipe de David Sinclair a déterminé qu'une partie de l'information épigénétique dans les cellules est perdue à la suite de la réparation des cassures double brin de l'ADN. La recherche a montré qu'au cours de cette réparation, différentes protéines modifiant la chromatine changent de place, se déplacent là où l'ADN est endommagé et modifient l'accessibilité de la machinerie d'expression des gènes dans les régions affectées.

David Sinclair
David Sinclair, École de médecine de Harvard.

L'équipe de David Sinclair a proposé que cette altération épigénétique de la chromatine induite par l'activité des mécanismes de réparation de l'ADN soit la cause première du vieillissement.

Dans cette expérience, comparant des souris chez lesquelles des cassures de l'ADN ont été induites à des souris ICE (modifications de l'épigénome), les chercheurs ont observé qu'au fil du temps, les premières ont commencé à présenter des altérations épigénétiques dans l'organisation de la chromatine. En outre, les souris dont l'épigénome était altéré commençaient à présenter des signes de vieillissement aux niveaux moléculaire, physiologique et neurologique.

Le vieillissement épigénétique peut être inversé

Cependant, cette étude a permis de voir comment ce vieillissement induit chez les souris ICE était réversible. Pour ce faire, elles ont été traitées avec une thérapie génique visant à reprogrammer les cellules dans un état plus jeune. Les cellules peuvent ainsi restaurer les informations épigénétiques qu'elles possédaient dans leurs premières années. Après ce traitement, les souris ont retrouvé leurs fonctionnalités perdues, démontrant ainsi que les cellules ont la capacité de se réinitialiser au niveau épigénétique.

Une possibilité de rajeunir les cellules et les tissus qui pourrait contribuer non seulement à retarder le vieillissement, mais aussi à prévenir ou à traiter d'autres maladies liées à l'âge comme le diabète ou la neurodégénérescence. Toutefois, il ne s'agit encore que de données obtenues sur des souris qui devront être confirmées chez l'homme.

Trois habitudes clés pour inverser le vieillissement chez l'homme

Pour Sinclair, l'une des clés fondamentales pour inverser le vieillissement chez l'homme consiste à considérer le vieillissement comme un processus naturel et non comme une maladie. En fait, pour réduire notre âge biologique, le scientifique met l'accent sur trois habitudes clés :

  • Le jeûne intermittent : Sinclair n'accorde pas trop d'importance au petit-déjeuner et opte pour un jeûne de 16 à 18 heures. Cependant, il faut toujours consulter un professionnel ou un nutritionniste avant de le faire et commencer progressivement, car la méthode intermittente peut entraîner un manque de performance aérobique, une perte de masse musculaire, des troubles du sommeil, une perte minérale osseuse, entre autres problèmes. Cette méthode n'est pas recommandée pour les femmes enceintes ou allaitantes, ni pour les personnes souffrant de troubles alimentaires, d'un faible indice de graisse corporelle ou de diabète.
  • Inclure suffisamment de légumes dans le régime alimentaire : il est essentiel de faire attention à ce que nous mangeons au quotidien et de veiller à ce que notre alimentation soit équilibrée et saine. Pour Sinclair, il est essentiel d'inclure des légumes et de l'eau à chaque repas et pour accompagner d'autres aliments.
  • Prenons le resvératrol : on le trouve dans des aliments tels que les baies, les raisins, les cacahuètes et les mûres. Cette substance chimique peut également jouer un rôle clé en aidant l'organisme à lutter contre les maladies et à rajeunir, tout en favorisant une perte de poids saine.

Vidéos marquantes