tameteo.com

Le réchauffement climatique tue : inondations meurtrières dans le Kentucky

28 morts dont 4 enfants. Un bilan provisoire qui risque de s'alourdir selon les autorités locales. Des pluies torrentielles ont inondé l'est du Kentucky, jusqu'à 20 cm de pluie en 24h par endroit !

Inondations Kentucky Etats-Unis
Le bilan provisoire est de 28 morts mais le gouverneur Andy Beshear s'inquiète de trouver des victimes pendants encore plusieurs semaines.

Inondations, tornades, tempêtes, ces phénomènes météorologiques extrêmes sont de plus en plus fréquents et violents en raison du réchauffement climatique. En décembre dernier, le Kentucky avait été dévasté par des dizaines de tornades, faisant 79 morts sur les 5 états touchés. Cette fois-ci, les inondations ont fait 28 morts dans cet état du centre des États-Unis.

Dans la nuit du mercredi 27 à jeudi 28 juillet 2022, des pluies torrentielles se sont abattues sur l'est du Kentucky. Dans la région autour de Jackson, les routes se sont transformées en rivières. Les maisons se sont remplies d'eau forçant les habitants à se réfugier sur les toits ou dans les arbres en attendant d'être secourus.

Malheureusement, de nombreuses victimes se sont retrouvées piégées par la soudaine montée des eaux. Jusqu'à 20 cm de pluie en l'espace de 24 heures ont été enregistrées dans certaines régions de l'est du Kentucky, faisant sortir les eaux des rivières de leur lit.

De nombreuses routes coupées, des ponts impraticables, les villes et petites vallées bordées de forêts sont maintenant recouvertes d'une eau boueuse. L'état d'urgence a été déclaré dès le jeudi par Andy Beshear, le gouverneur du Kentucky. C'est "l'une des inondations les plus graves et les plus dévastatrices" de l'histoire de l'état selon lui.

Suite à cela, Joe Biden, le président des États-Unis a débloqué des fonds fédéraux pour le Kentucky en déclarant l'état de "catastrophe naturelle" majeure. Car il faudra des années avant de réparer les dégâts causés par "la tempête, les inondations, les glissements de terrain et les coulées de boue", selon Andy Beshear.

14 000 pannes d'électricité ont été signalées dans l'état dimanche, ce qui rend les sauvetages et l'estimation du nombre de morts et de disparus difficiles. Après 650 évacuations par hélicoptère et 750 par bateau depuis mercredi, les sauveteurs américains sont maintenant obligés de faire du porte-à-porte pour localiser les victimes.

Le gouverneur démocrate est réaliste : "Je crois malheureusement que nous allons trouver des corps pendant des semaines." En effet, les secours ne peuvent toujours pas accéder à certaines zones - notamment les régions montagneuses et éloignées du Kentucky - où les ponts ont été emportés et les maisons balayées. 15 centres d'accueil ont été ouverts pour accueillir les victimes dans des églises, écoles et parcs naturels.