Le plus grand dirigeable du monde prend son envol ! À quoi ressemble-t-il et à quoi va-t-il servir ?

Le Pathfinder 1 vient de recevoir son certificat de navigabilité et s'apprête à commencer ses vols d'essai.

Pathfinder 1, le dirigeable de dernière génération, développé par la société LTA
Pathfinder 1, le dirigeable de dernière génération, développé par la société LTA.

Il mesure 125 mètres de long et 20 mètres de large. Il est trois fois plus grand qu'un Boeing 737 et vient de recevoir le certificat de navigabilité pour commencer ses vols d'essai.

C'est le Pathfinder 1, le dirigeable de dernière génération développé par LTA (Lighter Than Air), la société dont l'un des fondateurs est Sergey Brin, le co-créateur de Google.

L'innovation technologique et le changement climatique sont les deux concepts qui ont guidé le développement de ce géant aérien, défini comme "plus sûr, plus fort et plus efficace", respectueux du climat et capable de réduire l'empreinte carbone.

Le Pathfinder 1 utilise de l'hélium stable pour s'élever, mais dispose également de 12 moteurs électriques alimentés par des générateurs diesel et des batteries pour le décollage et l'atterrissage. Il possède des panneaux solaires sur le dessus qui fournissent une énergie supplémentaire.

L'aviation mondiale émet près d'un milliard de tonnes métriques de CO2 par an. Notre équipe ouvre la voie vers un transport sans émission de carbone qui aide à créer un monde plus propre, indique le site Web de la société.

Il peut voler à plus de 120 km/h, parcourir jusqu'à 4500 kilomètres de distance, et transporter 200 tonnes de charge, presque dix fois la capacité d'un Boeing 737.

La société aspire à inaugurer une nouvelle ère dans le transport avec des dirigeables.
La société aspire à inaugurer une nouvelle ère dans le transport avec des dirigeables.

Sa structure est rigide. Les cellules de gaz sont entourées par un squelette protecteur composé de 10 000 tubes renforcés de fibre de carbone et de 3000 joints en titane. Il a 13 cellules géantes en nylon haute résistance pour protéger l'hélium, qui est surveillé par un système de capteurs laser LIDAR pour détecter d'éventuelles fuites de gaz.

Utilisation humanitaire dans un monde en ébullition

L'Administration Fédérale de l'Aviation des États-Unis vient d'autoriser le prototype et de délivrer à la société le certificat de navigabilité. Avec cette approbation, avant la fin de l'année, le Pathfinder commencera les vols d'essai, qui se dérouleront dans un aéroport civil-militaire de la NASA, à Moffet Field.

LTA pousse cette nouvelle génération de dirigeables depuis 10 ans. Elle assure que le navire contribuera à l'aide humanitaire, au transport de nourriture et de fournitures, ce qui sera particulièrement utile dans des situations d'urgence ou de catastrophes.

Si les pistes d'atterrissage, les routes et les ports sont endommagés ou détruits, nos aérostats pourraient quand même livrer ce dont les communautés ont besoin. Si les tours de téléphonie cellulaire sont hors service, les aérostats peuvent rester en l'air et fournir le service, indiquent les responsables de LTA.

Si le Pathfinder 1 réussit dans son objectif, nous pourrions assister à une nouvelle ère dans le transport avec des dirigeables. Ces géants ont eu leur âge d'or dans la première moitié du XXe siècle, qui s'est brusquement terminé en 1937 avec l'accident du Hindenburg, qui a coûté la vie à 36 personnes.

Vidéos marquantes