tameteo.com

L'ex-ouragan Danielle sème le chaos au Portugal : inondations et dégâts !

Des inondations à Lisbonne à la détresse vécue à Manteigas, au cœur de la Serra da Estrela, les glissements de terrain et autres problèmes causés par la pluie ont provoqué de nombreux dégâts au Portugal. La tempête a laissé des images glaçantes.

La tempête résultant de l'ancien ouragan Danielle devait causer des dommages au Portugal continental. Et c'est ce qui s'est passé, du nord au sud du pays. Selon certains médias nationaux, comme CNN Portugal, la protection civile (ANPC) a enregistré plus de 644 incidents du lundi 12 au mardi 13 septembre. De la chute d'arbres aux inondations soudaines, les dégâts ont été immenses.

Dans l'intérieur nord, à Valpaços, où il n'avait pas plu abondamment depuis un certain temps, les routes étaient inondées et boueuses. De graves problèmes se sont également posés dans le centre du pays, comme la catastrophe survenue dans le "cœur de la Serra da Estrela" - la paroisse de Sameiro (municipalité de Manteigas).

Là-bas, les fortes pluies qui sont tombées dans la nuit du 12 au 13 septembre ont causé des dégâts par des glissements de terrain, des coulées de boue et des débris de zones brûlées, comme le montrent les images ci-dessous, partagées à l'origine par le maire de Manteigas, Flávio Massano.

Selon le maire, "les dégâts sont énormes, plusieurs véhicules ont été emportés par la force de l'eau, il y a des maisons et des commerces touchés, des routes, des éclairages publics, des infrastructures d'eau et d'assainissement, des équipements sportifs et récréatifs, entre autres".

À Oeiras, les fortes pluies ont provoqué un glissement de terrain qui a emporté un homme qui a ensuite fait un arrêt cardiaque, a été réanimé par les pompiers et transporté dans un état grave à l'hôpital São Xavier (Lisbonne).

La circulation à Sintra a été affectée mardi en raison de l'intensité des précipitations qui sont tombées pendant une nuit chaotique et orageuse. Les inondations à São Marcos ont rendu difficile le passage des voitures. À Massamá, les rues inondées ressemblaient à des rivières.

À Grândola, les fortes pluies qui se sont abattues lundi ont inondé le poste de la Garde nationale républicaine. Dans l'Alentejo et l'Algarve, on a également signalé de très fortes précipitations, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

Les risques et les impacts de cette tempête atlantique ont fait l'objet de nombreux débats et discussions et, à travers ces images, nous voyons et comprenons à quel point les informations géographiques, les connaissances sur les risques et les comportements climatiques typiques, ainsi que les prévisions météorologiques sont importantes pour la société civile.