Inondations : des dizaines de morts en Indonésie et au Timor-Leste !

Les pluies torrentielles de ces derniers jours en Indonésie et au Timor-Leste ont provoqué des crues soudaines, des glissements de terrain et d’innombrables dégâts. Le bilan humain est très lourd avec des dizaines de morts. Les images sont impressionnantes.

Les pluies torrentielles qui ont frappé l'Indonésie et le Timor-Leste ces derniers jours ont provoqué des crues soudaines, des glissements de terrain et de nombreux dégâts qui ont eu des conséquences dévastatrices dans ces pays. Des milliers de personnes ont été contraintes de chercher refuge dans des centres d'accueil. D'après un bilan encore provisoire, 66 personnes au moins sont décédées à la suite de cette catastrophe, selon les données officielles recueillies à ce jour par l'Agence indonésienne de gestion des catastrophes.

Selon la porte-parole de cette institution, Raditya Djati, "la boue et le temps sont un grand défi, ainsi que les débris qui s'accumulent et rendent les recherches difficiles". Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, les pluies diluviennes ont provoqué des inondations majeures et des milliers de maisons se retrouvent inondées. Des infrastructures majeures ont également été impactées alors que les équipes de secours tentent à tout prix de venir en aide aux victimes.

Les glissements de terrain et les crues soudaines sont des événements courants dans l'archipel indonésien, en particulier pendant la saison de la mousson (très pluvieuse) qui se produit dans ce pays entre octobre et avril. Selon les écologistes, ces situations sont aggravées par la déforestation. Cependant, la pluie continue de tomber assez fort, ce qui rend la situation plus difficile.

Au Timor-Leste, pays voisin de l'Indonésie, les inondations ont fait au moins 27 morts et plus de 7 000 personnes déplacées à Dili, selon les chiffres officiels avancés par le gouvernement. Après une nuit sans pluie, les habitants de Dili ont débuté les opérations de nettoyage dès les premières heures du jour. Plusieurs quartiers de la ville restent malgré tout privés d'électricité.