Climat : 2020, année la plus chaude jamais enregistrée en France ?

Les 8 premiers mois de l’année 2020 constituent la période la plus chaude jamais enregistrée en France. Le mois d'août qui vient de s'achever fut d'ailleurs le 15e mois consécutif au-dessus des normales saisonnières.

lyon
A Lyon, la moyenne des températures maximales du mois d'août s'élève à 31°C, contre 27°C pour la normale.

Les actualités climatologiques se suivent et se ressemblent. La tendance du réchauffement climatique devient de plus en plus palpable en France, avec tous les mois une succession de records de chaleur ou de douceur.

Alors que le mois d'août s'est achevé il y a quelques jours, Météo-France confirme que la période entre le 1er janvier et le 31 août 2020 est la plus chaude enregistrée dans l'hexagone, juste après 2003 et 2018.

Par conséquent, et sans préjuger de l'automne et du début d'hiver à venir, l'année 2020 dispose déjà d’une avance non-négligeable pour se placer en tête des années les plus chaudes jamais enregistrées en France.

Un hiver, un printemps, puis un été chauds

Sur les 8 mois écoulés entre janvier et août 2020, la température moyenne en France s’élève à 14,95°C. Cela représente une anomalie de +1,72°C par rapport à la normale saisonnière 1981-2010. Ce début d’année 2020 est donc le plus chaud, juste après 2003 et sa célèbre canicule (anomalie de +1,40°C sur 8 mois) et 2018 (anomalie de +1,36°C sur la même période).

A Paris, la moyenne des températures sur la période dépasse les 15°C pour la première fois depuis que les relevés météo existent dans la capitale.

Cette période excessivement chaude s’explique notamment par une fin d'hiver 2019-2020 très douce, classée au premier rang des hivers les plus chauds depuis 1900 en France. Le mois de février par exemple, a affiché un écart à la normale de +3,6°C, avec plusieurs pics de douceur qui se sont produits tout au long du mois.

Le printemps 2020 a lui aussi affiché une forte douceur, par exemple le mois d’avril, avec un écart à la normale de +3°C. Enfin, l’été météorologique (juin-juillet-août) s'achève avec un excédant de +2°C pour le mois d'août. Il s'agit au total du quinzième mois consécutif avec une température moyenne au-dessus des normales. Un record (encore un).

2020 en tête des années les plus chaudes en France ?

Avec une moyenne de 14,95°C sur les 8 premiers mois de l'année, 2020 dispose d'une avance considérable pour devenir l'année la plus chaude jamais enregistrée en France. Néanmoins, tout dépendra des quatre derniers mois de l'année.

2018 est en première place des années les plus chaudes enregistrées depuis le début du XXe siècle en France, avec une anomalie de +1,4°C. 2014 et 2019 suivent, avec respectivement une anomalie de +1,2°C et +1,1°C.

Si à première vue une anomalie de +1°C ne paraît pas significative, lissée sur un an de températures, elle traduit effectivement une hausse considérable par rapport à la normale 1981-2010.

Pour 2020, tout va donc se jouer ces quatre prochains mois. Or, pour l'instant, les prévisions saisonnières tablent sur une arrière-saison et sur un début d'hiver probablement plus chauds que la normale...