tameteo.com

Après la fournaise, la Gironde à nouveau en proie aux flammes !

Des centaines de pompiers encore mobilisés depuis hier dans les départements des Landes et de la Gironde en raison de nouveaux départs de feu. Le feu de Saumos en Gironde inquiète tout particulièrement. Plus de 1 000 hectares sont partis en fumée en quelques heures.

C'est un été noir pour la Gironde. Alors que plus de 30 000 hectares sont déjà partis en fumée au cours de l'été, un nouvel incendie s'est déclaré hier à Saumos dans le département de la Gironde. Saumos est une commune d'un peu plus de 500 habitants situées au sud-est de Lacanau. Très rapidement, des moyens aériens ont été envoyés pour venir à bout des flammes et des soldats du feu ont été déployés sur le terrain.

Alors que des records de chaleur ont été pulvérisés hier après-midi dans le sud-ouest, un orage a balayé la zone en première partie de nuit. Malheureusement, cet orage a provoqué un renforcement du vent et les précipitations ont été vraiment minimes (entre 5 et 10 millimètres). Les rafales qui ont pu approcher les 70/80 km/h ont attisé la flammes et favorisé la propagation du feu.

Face à la propagation rapide des flammes, tous les habitants de la commune de Saumos ont été évacués de manière préventive. De très lourds moyens ont été mobilisés dès hier après-midi. Les moyens aériens déployés ont été aussi importants mais ces moyens ont été interrompus à la tombée de la nuit. Des renforts sont arrivés ce matin des départements limitrophes afin de prêter main forte aux soldats du feu déjà engagés sur cet incendie depuis hier. Ces renforts seront les bienvenus étant donné la progression rapide des flammes. Alors que 400 hectares étaient partis en fumée hier soir, ce sont aujourd'hui près de 1 800 hectares qui ont été détruits par les flammes.

Même si les températures sont orientées à la baisse aujourd'hui, les maximales vont encore dépasser les 30 degrés cet après-midi sur la zone. Les conditions météorologiques restent défavorables en raison de rafales de vent à 50 km/h qui pourront attiser les flammes. Dans ce contexte, d'autres évacuations pourraient avoir lieu au cours des prochaines heures.

Face à la propagation rapide des flammes, des moyens colossaux sont déployés et des renforts continuent d'arriver sur site. Près de 700 pompiers sont mobilisés pour venir à bout des flammes. Des renforts du sud-est devraient également arriver dans la journée. Les moyens aériens ont également été renforcés.