Est-il dangereux de manger régulièrement des fruits de mer ? Mise en garde contre les substances chimiques persistantes

Une nouvelle étude de l'université de Dartmouth met en garde contre les risques liés à la consommation régulière de fruits de mer. Les chercheurs ont découvert que ces friandises sont souvent contaminées par des PFAS, également connus sous le nom de "produits chimiques permanents", qui peuvent entraîner de graves problèmes de santé.

Les fruits de mer sont-ils bons pour la santé ? Une étude récente s'est penchée sur cette question.
Les fruits de mer sont-ils bons pour la santé ? Une étude récente s'est penchée sur cette question.
Leon Beurer Leon Beurer Meteored Allemagne 5 min

L'impact des PFAS (produits chimiques perfluorés et polyfluorés) sur notre santé est un sujet brûlant qui fait l'objet d'une nouvelle étude de l'université de Dartmouth. Cette étude, dirigée par des experts de la Geisel School of Medicine, examine les risques potentiels d'exposition aux PFAS liés à la consommation de fruits de mer et les effets sur la santé qui en découlent, en particulier dans les zones côtières.

Le danger des PFAS

Les PFAS sont des produits chimiques synthétiques que l'on trouve dans une variété de produits, y compris les emballages alimentaires, les textiles, les tapis et bien d'autres. Ils sont connus pour leur longévité dans l'environnement et peuvent persister et s'accumuler dans les organismes vivants, y compris les humains.

Des études ont montré que les PFAS sont liés à une série de problèmes de santé, notamment le cancer, les déséquilibres hormonaux, les maladies du foie et les déficiences du système immunitaire.

Les fruits de mer, source potentielle de PFAS

Les chercheurs se sont concentrés sur les fruits de mer car ils sont souvent considérés comme une source saine de protéines et jouent un rôle important dans le régime alimentaire de nombreuses personnes, principalement dans les régions côtières et les pays à forte densité de population. Les niveaux de PFAS dans les fruits de mer tels que les crevettes, le homard, le saumon, le thon et d'autres ont été analysés pour comprendre l'étendue de l'exposition lors de la consommation de ces aliments.

Méthodologie et résultats de l'étude

L'étude a combiné une analyse des niveaux de PFAS dans divers produits de la mer avec une enquête sur les habitudes alimentaires à l'échelle de l'État du New Hampshire. Les résultats ont montré que certains produits de la mer, en particulier les crevettes et le homard, présentaient des niveaux élevés de PFAS, ce qui constitue une menace potentielle pour la santé des consommateurs. Ces résultats sont d'autant plus préoccupants que les fruits de mer sont une source alimentaire populaire et couramment consommée.

Habitudes alimentaires et risques pour la santé

Les résultats de l'enquête ont également montré que les habitants de la Nouvelle-Angleterre, en particulier dans les zones côtières, consomment des quantités de produits de la mer supérieures à la moyenne.

Cette situation est alarmante car les PFAS sont liés à une série de problèmes de santé et l'exposition de la population pourrait être plus élevée qu'on ne le pensait auparavant. Les groupes vulnérables, tels que les femmes enceintes et les enfants, pourraient être plus exposés.

Les auteurs de l'étude soulignent l'importance de lignes directrices et de réglementations plus strictes pour contrôler et limiter les PFAS dans les aliments, principalement les fruits de mer. Les consommateurs sont encouragés à faire des choix conscients concernant leur alimentation et à limiter éventuellement leur consommation de produits de la mer contaminés par des PFAS.

Des recherches futures sont nécessaires pour comprendre toute l'étendue de la contamination des fruits de mer par les PFAS et pour élaborer des mesures appropriées afin de protéger la santé publique.

Le débat sur la contamination des fruits de mer par les PFAS met en évidence la complexité de la contamination des aliments et la nécessité de continuer à surveiller et à améliorer la sécurité de nos sources alimentaires. Les consommateurs doivent être sensibilisés et faire des choix éclairés pour protéger leur santé et celle de leur famille.

La collaboration entre les scientifiques, les autorités et l'industrie alimentaire est essentielle pour minimiser les risques et garantir la qualité de nos aliments.

À la une