Tendance météo à un mois : pluie et douceur en mars ?

Dans la lignée de février, les températures devraient rester situées au-dessus des normales de saison alors que l'anticyclone, plus en retrait, laissera passer des perturbations pluvieuses.

Guillaume Woznica Guillaume Woznica 02 Mars 2019 - 04:24 UTC
Après le pic de douceur et de pollution de fin février, Paris devrait renouer avec une météo printanière en 2ème quinzaine.
Après le pic de douceur et de pollution de fin février, Paris devrait renouer avec une météo printanière en 2ème quinzaine.

Le mois de mars est traditionnellement connu pour ses fameuses giboulées... Et cette année ne devrait pas déroger à la règle avec un régime de ciel de traîne active après les passages de perturbations qui parviendront à traverser le pays en n'épargnant réellement que le quart du sud-est. Avec un régime d'ouest à sud-ouest récurrent, la douceur régnera avec des gelées absentes des régions de plaines.

Une météo automnale en 1ère quinzaine

Après une fin février marquée par des conditions météo exceptionnelles avec de nombreux records de douceur et d'ensoleillement, la situation a radicalement changé avec l'arrivée du mois de mars. Ce 1er week-end est d'ailleurs marqué par le passage de deux perturbations, touchant principalement la moitié nord. Pour cette semaine du 4 au 10 mars, pluies et averses rythmeront les journées. Ce sera ainsi le cas lundi avec un régime de giboulées quasi-généralisé, seul un petit tiers sud restera à l'écart avec un temps sec et plus lumineux. Une nouvelle perturbation accompagnée de fortes pluies et de vents soutenus abordera un large tiers nord-ouest mardi avant de traverser tout le pays mercredi. S'en suivra un ciel de traîne avec des averses jeudi et vendredi alors que le week-end sera une nouvelle fois pluvieux.

Bien que moins excessive que ces derniers jours, la douceur restera d'actualité toute la semaine avec des valeurs positives au lever du jour et des maximales s'établissant de 10 à 14°C au nord et de 12 à 18°C au sud. Temporairement, les valeurs pourront baisser au passage des fronts ou sous les plus fortes averses. Cette masse d'air doux devrait se maintenir la semaine suivante, du 11 au 17, avec une configuration similaire. Les perturbations atlantiques devraient continuer à traverser le pays à un rythme assez soutenu, avec un anticyclone en retrait vers les Açores et qui protégera essentiellement les régions les plus méridionales.

Une 2ème quinzaine aux couleurs du printemps

Un changement de temps semble vouloir s'opérer pour la deuxième quinzaine du mois qui correspondra également à l'arrivée du printemps sur le calendrier avec l'équinoxe le 20 mars. Ainsi, pour la semaine du 18 au 24, l'anticyclone pourrait à nouveau étendre son influence jusque sur l'ouest de l'Europe, faisant ainsi barrage au flux océanique et à ses perturbations pluvieuses. C'est donc généralement un temps sec qui dominerait avec un soleil généreux et une douceur raisonnable, qui n'aura rien à voir avec l'ambiance estivale de la fin février. Dans ces conditions, les matinées seront également un peu plus fraîches même si les gelées resteront rares.

Le bleu devrait à nouveau dominer dans le ciel de France en deuxième partie de mois, avec le renforcement de l'anticyclone.
Le bleu devrait à nouveau dominer dans le ciel de France en deuxième partie de mois, avec le renforcement de l'anticyclone.

Ces hautes pressions pourrait même se renforcer pour terminer ce 1er mois du printemps météorologique, l'anticyclone remontant vers la mer du Nord. Pas de pluie en perspective pour cette semaine du 25 au 31, pas de neige non plus pour les montagnes mais pas de panique, la 1ère quinzaine aura été suffisamment pluvieuse en plaine et neigeuse en montagne pour ne pas craindre de sécheresse, d'une part, et un manque d'or blanc pour terminer la saison de ski, d'autre part. Avec un flux s'orientant au sud-est, les températures devraient progresser avec une douceur devenant plus marquée dans les derniers jours du mois, le seuil de chaleur avec ses 25°C à l'ombre n'étant pas exclu dans le sud du pays.

Publicité