Températures : de plus en plus de douceur mais jusqu’à quand ?

Après une semaine aux couleurs de l’hiver avec des gelées parfois fortes, les températures remontent pour ce week-end. Cette douceur devrait se maintenir tout au long de la semaine prochaine.

Guillaume Woznica Guillaume Woznica 07 Déc 2019 - 04:00 UTC
Les perturbations retrouvent le chemin de la France à partir de ce week-end et s'accompagnent d'une douceur de plus en plus marquée.
Les perturbations retrouvent le chemin de la France à partir de ce week-end et s'accompagnent d'une douceur de plus en plus marquée.

Avec l’arrivée de l’hiver météorologique dimanche dernier, une masse d’air froid s’est installée sur la majeure partie du pays et a fait fortement baisser les températures. Situées 4 à 8°C en dessous des normales de saison, les valeurs sont régulièrement passées dans le négatif. Paris a ainsi connu sa 1ère gelée de la saison avec -0,2°C jeudi matin dans le parc Montsouris, soit une quinzaine de jours plus tard que l’année dernière. Plus à l’est, il a fait jusqu’à -7°C à Nancy, Reims ou Colmar. La ville de Lons-le-Saunier, dans le Jura, a également connu sa 1ère forte gelée de la saison avec -6,3°C quand la date moyenne de la 1ère valeur inférieure à -5°C sur cette station est le 3 décembre. Désormais, les températures repartent à la hausse avec l’installation d’un flux d’ouest qui va nous occuper une bonne partie de la semaine prochaine.

Pic de douceur dimanche puis mardi

Dès ce samedi matin, les gelées se replient vers les reliefs. Les températures redeviennent ainsi positives partout en plaine avec régulièrement de 3 à 6°C et plus de 10°C près de l’Atlantique et sur les rivages de la Méditerranée. Dans l’après-midi, les maximales repasseront au-dessus des normales de saison avec de 7 à 10°C dans l’est et de 12 à 15°C dans l’ouest et près de la Grande Bleue. Un premier pic de douceur est attendu dimanche avec plus de 10°C dès le lever du jour dans le nord-ouest tandis qu’aux heures les plus chaudes, les maximales afficheront souvent 3°C de plus qu’une température conforme à la saison avec de 8 à 13°C dans la moitié nord et jusqu’à 15°C dans les régions méridionales.

Après une matinée de lundi toujours douce pour une 1ère décade de décembre, les maximales accuseront une légère baisse l’après-midi en restant néanmoins au-dessus des normales alors qu’elles seront de saison plus à l’est. La douceur reviendra dès mardi après-midi, surtout entre les côtes de la Manche et le sud-ouest ainsi qu’en Méditerranée avec pas moins de 12 à 16°C attendus. En direction des frontières de l’est, les températures resteront de saison. Entre mercredi et jeudi, les valeurs baisseront pour afficher une moyenne de 8°C au nord l’après-midi et de 11°C au sud, soit un niveau conforme aux normales. Même si la tendance demandera à être confirmée, un temps plus froid est envisagé ensuite pour terminer la semaine prochaine, à partir de vendredi et jusqu’au week-end.

Ces températures situées au-dessus des normales de saison pourraient se maintenir à ce niveau une grande partie du mois de décembre.
Ces températures situées au-dessus des normales de saison pourraient se maintenir à ce niveau une grande partie du mois de décembre.

Accentuation de la douceur en 2ème quinzaine ?

Malgré la baisse sensible des thermomètres attendue vers le 13, la douceur ne semble pas être remise en cause pour la suite du mois de décembre. Selon les derniers scénarios, elle pourrait de nouveau s’accentuer pour la semaine du 16 au 23 avec une anomalie de +3°C englobant une grande partie du pays. Ce n’est qu’en fin de mois que les températures pourraient retrouver un niveau plus hivernal. En attendant, cette douceur plus ou moins marquée s’accompagnera de pluies fréquentes alors que l’automne météorologique qui s’est achevé affiche souvent un excédent de précipitations. La sécheresse s’est désormais totalement résorbée, sauf vers le Roussillon. Le vent pourrait également souffler fort ces prochains jours et notamment en début de semaine prochaine avec un risque de coup de vent pour les régions du nord et du nord-ouest.

Publicité