Températures : bientôt le retour de la douceur ?

Le printemps aurait-il du mal à s'installer cette année ? Après l'épisode de douceur exceptionnelle de la fin février, les températures ont du mal à afficher un niveau de saison depuis... Mais pour combien de temps ?

Guillaume Woznica Guillaume Woznica 12 Avr 2019 - 05:05 UTC
La remontée des températures se confirme pour la semaine prochaine avec une ambiance devenant un peu plus printanière...
La remontée des températures se confirme pour la semaine prochaine avec une ambiance devenant un peu plus printanière...

Cette année, alors qu'arrive la mi-avril, il est encore difficile de profiter des terrasses en soirée sans l'aide des braseros, ces chauffages extérieurs qui permettent de boire son café dehors en toutes saisons. Le printemps aurait-il décidé de se faire désirer ? À en croire les températures du week-end, la réponse est oui avec à nouveau de fréquentes gelées et un ressenti presque hivernal en raison de la bise, ce vent de nord-est encore froid à cette période de l'année, qui va souffler et amplifier cette sensation qui n'aura rien de printanière. Un changement de masse d'air est néanmoins prévu la semaine prochaine, annonçant une remontée des températures...

Risque de gelées jusqu'à lundi

Amis jardiniers, il va falloir protéger vos plantations ! Car avec le retour des gelées ces prochains jours, les cultures et la végétation, en avance cette année en raison du pic de douceur de la fin février, risquent de souffrir de cette baisse des températures. Le risque n'épargnera quasiment aucune région, en particulier au cours de la matinée de dimanche qui s'annonce comme la plus froide de la période avec des températures à peine positives sur les littoraux sinon, partout ailleurs, les thermomètres plongeront dans le négatif avec des pointes à -3°C sous abri en Normandie, vers le val de Loire et le nord-est, à -4°C en Bourgogne et même -5°C entre l'Auvergne et le Limousin.

La combinaison d'une masse d'air froid en provenance du nord de la Russie et de l'absence de couverture nuageuse nocturne explique cette baisse du mercure, sans être toutefois exceptionnelle. Lundi, il s'agira ainsi du 13ème jour avec des gelées en plaine. Cette journée viendra également clore la période de froid, en étant bien éloignée d'avril 1997 qui avait connu une séquence de 21 jours consécutifs (du 5 au 25) avec au moins une température négative en plaine. Dans Paris intra-muros, la dernière gelée d'avril remonte à 2008 avec 0°C pile le 7, un niveau qui ne devrait pas être atteint cette année.

Après la destination montagne, la plage pourrait donner envie avec le retour d'une douceur de fin de printemps à partir de jeudi prochain...
Après la destination montagne, la plage pourrait donner envie avec le retour d'une douceur de fin de printemps à partir de jeudi prochain...

Douceur printanière l'après-midi

Si le risque de gel matinal disparaîtra à partir de mardi puis avec le retour à des valeurs de saison dès mercredi, les températures de l'après-midi vont renouer quant à elles avec un niveau digne d'un mois d'avril dès le début de semaine. Ainsi, lundi après-midi, les maximales oscilleront entre 13 et 17°C dans les régions de la moitié nord et entre 14 et 20°C pour les régions méridionales. En dépit d'un risque d'averses qui fera également son retour, l'impression ne sera pas désagréable, avec un vent discret s'orientant à l'est puis au sud-sud-ouest, ce qui expliquera également la remontée du mercure.

Cette douceur printanière s'accentuera à partir du milieu de semaine avec la mise en place de ce flux de sud-ouest. Ainsi, dès mercredi, les valeurs maximales dépasseront régulièrement les 15°C au nord de la Loire et les 20°C dans le sud-ouest. Les températures pourraient même finir par atteindre un niveau digne d'un mois de juin entre jeudi et vendredi avec la barre des 20°C franchie dans de nombreuses régions. Par effet de foehn (le vent de sud passant au-dessus des Pyrénées), les 25°C pourraient même être approchés entre le Pays Basque et le Béarn... annonçant peut-être la fin (définitive) de l'hiver...

Publicité