Météo : début de la canicule en France dès lundi !

Dès demain, les températures vont fortement augmenter dans le sud-ouest avec possiblement les premiers 40 degrés. La canicule s'étendra à quasiment tout le pays et s'accentuera entre mardi et jeudi au moins.

Marc Hay Marc Hay 21 Juil 2019 - 04:00 UTC
Montauban
38 degrés à Montauban lundi après-midi.

Dès lundi, les températures vont fortement augmenter sur le pays. C’est dans le sud-ouest du pays qu’il fera le plus chaud avec les premières pointes possibles à 40 degrés. Toulouse, Montauban et Agen devraient afficher 38 degrés lundi après-midi à l’ombre. Les régions au nord de la Loire connaîtront également des températures très élevées avec pas moins de 35°C au Mans, 34°C à Orléans et Nantes et 33°C à Paris.

40°C la semaine prochaine !

À partir de mardi, cette deuxième canicule de la saison va s’étendre géographiquement et va également s’intensifier. Sous un soleil de plomb mardi, les températures augmenteront fortement sur l’ensemble du pays. Entre mardi et jeudi, les températures pourront avoisiner la barre des 40°C entre le sud-ouest, les Pays-de-la-Loire, l’Île-de-France, la région Grand Est et les régions de l’est.

Si une dégradation orageuse était initialement prévue dès jeudi par les régions de l’ouest, cette dernière est repoussée à ce stade à la journée de vendredi. Les journées de mercredi et de jeudi s’annoncent torrides avec des températures moyennes en journée souvent proches de 37 à 38 degrés. Contrairement à la canicule de fin juin, cette nouvelle canicule touchera davantage les régions de la moitié nord. Paris pourrait afficher 39 à 40 degrés entre mercredi et jeudi.

Une canicule exceptionnelle ?

Les températures attendues cette semaine ne seront pas comparables aux températures extrêmes relevées à la fin du mois de juin. Le 28 juin dernier, les services de Météo France enregistraient une température exceptionnelle de 45.9°C à Gallargues-le-Montueux dans le département du Gard. Depuis, un nouveau record a été annoncé avec 46 degrés ce même jour dans le département de l’Hérault à Verargues.

Paris
Paris pourrait battre son record de chaleur pour un mois de juillet.

Selon les régions, cette canicule durera 3 à 6 jours – durée suffisante pour déclencher une vigilance orange à la canicule. Des records de chaleur pourraient être battus entre le sud-ouest, le nord et le nord-est du pays. Des records de chaleur pourraient être notamment battus à Limoges ou Metz. En ce qui concerne la capitale, le record de chaleur remonte à juillet 1947 avec 40.4°C – record qui sera peut-être battu…

Publicité