Le froid revient et s'accentuera la semaine prochaine

La France, protégée par les hautes pressions depuis la fin décembre, connaît un temps calme avec des températures proches des normales. La situation va progressivement changer avec le retour du froid.

Guillaume Woznica Guillaume Woznica 17 Janv 2019 - 00:29 UTC
Si le risque de neige demeure incertain pour la semaine prochaine, le froid ne fait désormais plus de doute.
Si le risque de neige demeure incertain pour la semaine prochaine, le froid ne fait désormais plus de doute.

Depuis près d'un mois, les conditions météo sont particulièrement calmes en raison de la présence d'anticyclones, que ce soit sur le Proche Atlantique, les îles britanniques, le bassin méditerranéen ou encore à même la France. Notre pays n'a d'ailleurs connu aucune vigilance orange depuis la mi-décembre, les intempéries hivernales touchant essentiellement l'Europe centrale. Dans les prochains jours, la situation va progressivement changer avec le retrait des hautes pressions au profit d'un temps moins stable, plus froid et potentiellement humide.

Yo-yo des températures jusqu'à dimanche

Ce changement de masse d'air va intervenir dans les toutes prochaines heures, après le passage d'une perturbation durant cette journée de jeudi. De l'air plus frais va ainsi s'infiltrer par le nord-ouest avec une première baisse des températures en cours d'après-midi. Les maximales ne dépasseront pas 4 à 8°C sur les deux tiers nord, contre 6 à 11°C la veille. Les valeurs chuteront également dans la nuit de jeudi à vendredi avec des minimales redevenant négatives, affichant souvent entre -6 et -2°C sous abri, exception faite des zones côtières et des régions situées au sud de la Garonne et à proximité de la Méditerranée.

Au cours du week-end, la baisse va marquer temporairement une pause avec des valeurs proches des normales de saison. Ainsi, les minimales s'échelonneront de -5 à 0°C des Pyrénées aux régions de l'est et entre 2 et 7°C dans le nord-ouest en raison d'un air plus océanique. Ce même contraste sera d'actualité l'après-midi avec moins de 5°C dans le Grand Est, en Bourgogne-Franche-Comté et en Auvergne-Rhône-Alpes alors que les températures seront en hausse près de l'Atlantique et sur le littoral méditerranéen avec des pointes à 10°C possibles.

Temps froid et parfois humide la semaine prochaine

Le véritable changement de temps est attendu la semaine prochaine avec l'arrivée d'une masse d'air d'origine polaire, combinée à des passages de perturbations laissant craindre des chutes de neige jusqu'en plaine. Pour l'heure, si la baisse des températures ne semble plus faire de doute, le risque de neige demeure quant à lui encore très incertain. Le froid va ainsi s'installer dès la journée de lundi avec des valeurs minimales et maximales inférieures de 2°C en moyenne aux normales de saison. Par ailleurs, si le temps humide venait à se confirmer, le ressenti serait désagréable, d'autant que le vent de nord soufflera modérément, accentuant ainsi la sensation de froid.

Les gelées, encore discrètes, se généraliseront à partir de mardi tout en devenant de plus en plus marquées jusqu'en fin de semaine. Hormis les zones littorales, aucune région ne sera épargnée par ces températures négatives. Aux heures les plus chaudes de la journée, les valeurs auront également bien du mal à remonter, restant parfois en dessous du 0°C dans l'est à partir de jeudi. Ce temps aux couleurs hivernales devrait se maintenir jusqu'au début du mois de février si l'on en croit les dernières tendances à très long terme. Cette fois-ci, pas de doute, l'hiver est décidé à s'installer durablement...

Publicité