StoreWindows10

La météo affecte-t-elle notre odorat ?

Aimeriez-vous pouvoir aiguiser votre sens de l'odorat ? Rien de plus simple ! La météorologie est l'alliée parfaite quand il s'agit d'intensifier les arômes.

Beatriz Hervella Beatriz Hervella Marc Hay 12 Janv 2018 - 10:48 UTC
La météorologie peut aider à rendre les odeurs plus intenses.

L'odeur est le sens le plus évocateur. Rien n'est capable de nous ramener dans le temps si rapidement et si efficacement. C'est l'un des sens que nous avons en premier développé et peut-être l'un des plus inconnus aussi. Et si la météorologie pouvait aiguiser ce sens ? 

Quand nous respirons, beaucoup de composés chimiques volatils présents dans les objets entrent dans notre nez. Ces molécules sont traitées par le système olfactif dont les cellules nerveuses interprètent, à l'aide du cerveau, les différents arômes que nous percevons. 

La question importante est que plus il y a de molécules dans l'air, plus l'odeur sera intense. Et ne serait-ce pas étonnant d'être capable d'augmenter sa concentration afin de pouvoir sentir plus ? Il est possible de le faire et la météorologie va être notre alliée. En fait, la réponse réside dans la température.

Plus il y a de chaleur, plus il y a d'odeurs

L'air chaud contient plus de vapeur d'eau que l'air froid; ses molécules ont plus d'énergie pour se déplacer, étant à une température plus élevée. Cela nous intéresse puisque c'est la vapeur d'eau qui va pouvoir piéger les petites molécules qui deviendront des impulsions électriques de l'odorat. De cette façon, plus la température est élevée, plus il y a de vapeur d'eau dans l'air et donc plus de molécules dans notre nez. Par conséquent, nous aurons des odeurs plus intenses.

Par ailleurs, nous devons prendre en compte d'autres facteurs qui contribuent à augmenter cet effet; c'est le cas par exemple de nombreux processus biologiques tels que la décomposition ou la sudation qui sont plus efficaces à haute température.

Il est temps de se préparer car, sur la base de cette conclusion avec le changement climatique, nous aurons sans doute une planète beaucoup plus aromatique et plus parfumée ...

Publicité