Risque de pluies verglaçantes pour samedi avant un redoux dimanche

Le temps restera encore très froid ce samedi avec un risque de pluies verglaçantes et de neige en plaine entre la Normandie et le bassin parisien. Le retour de la douceur est attendu pour dimanche avec un temps encore très perturbé sur une majorité du pays.

Virginie Hilssone Virginie Hilssone 14 Déc 2018 - 00:25 UTC
neige
Neige ce week-end en montagne et possiblement en plaine.

Les gros pulls ont refait leur apparition cette semaine. À quelques jours officiels de l’arrivée de l’hiver, les gelées ont fait leur grand retour au nord et à l’est. L’anticyclone sur la Scandinavie a dirigé un flux d’est continental et a fait chuter le thermomètre. En Île-de-France, les températures ont perdu 4 à 5 degrés en l'espace de 24 heures entre mardi et mercredi avec des valeurs souvent comprises entre -1 et 1 degré au petit matin. Le mercure a aussi affiché -7.6 degrés à Nevers, -4.6 degrés à Troyes ou encore -4.1°C à Dijon ce jeudi.

La journée de vendredi sera à nouveau une journée froide avec des gelées généralisées sur les 2/3 nord du pays avec parfois des températures inférieures à la barre des -5 degrés. Après cette semaine aux allures hivernales, l’air doux océanique devrait progressivement arriver à gagner les régions les plus à l’est durant votre prochain week-end. Une dorsale anticyclonique qui s’étend entre la péninsule ibérique et les pays scandinaves va progressivement laisser la place à des perturbations atlantiques et permettra aux températures de lentement remonter par l’ouest.

Encore des gelées samedi avant un radoucissement

Du fait d’une nuit encore relativement calme et claire, les gelées seront quasi-généralisées en matinée de samedi sur les 2/3 nord du pays. Sur le Grand-Est et le Massif central, les températures seront même glaciales avec localement -5 à -7°C. L’après-midi, un forte contraste de températures perdurera entre l’est et l’ouest avec seulement 0°C dans les Ardennes et 15°C dans le sud-ouest.

Dimanche, le redoux réussira à gagner du terrain lentement vers l’est mais quelques gelées pourront être encore observées du Grand-Est aux Alpes. L’après-midi, les températures restent contrastées avec pas plus de 2 à 3°C près des frontières du nord-est et localement 15 à 17°C sur les Pyrénées.

Retour des perturbations océaniques

Coté ciel samedi, une perturbation atlantique gagnera par le nord-ouest, et au contact de cet air très froid dans les basses couches, il faudra surveiller un épisode probable de pluies verglaçantes (et peut-être de neige). Les régions les plus exposées seront dans un premier temps le Val de Loire, puis la Normandie et le bassin parisien l'après-midi. En soirée, cette menace de verglas ou de neige glissera vers le nord-est, tandis que le redoux s'imposera franchement à l'arrière. Des vigilances sont probables, notamment si le caractère verglaçant se confirme. À l'est, les minimales seront glaciales, souvent comprises de -5 à -8°C en plaine, et jusqu'à -15°C en montagne.

Dimanche, la perturbation glissera au sud avec des pluies modérées entre la Nouvelle-Aquitaine et le centre-est. À l’arrière, le ciel restera bien nuageux sous un ciel de traîne avec un risque d’averses orageuses à l’approche d’un nouveau front entre la Gironde et la Normandie.

La semaine prochaine s'annonce modérément douce, avec un mercure légèrement au-dessus des moyennes de saison, mais surtout perturbée avec un nouveau front quasiment chaque jour, suivi de son ciel de traîne. Il neigera abondamment en montagne à moyenne altitude.

Publicité