Pluies torrentielles en Bolivie : plusieurs victimes et de gros dégâts

De violents orages de pluie et de grêle sont tombés pendant une heure et demie sur la ville de Sucre, en Bolivie. L'eau est montée de près de 2 mètres dans les rues, faisant d'importants dégâts et au moins 4 victimes.

Des pluies torrentielles avec notamment de la grêle ont frappé la ville historique de Sucre, la capitale de la Bolivie, le lundi 4 janvier, faisant au moins 4 morts et 15 blessés. Ces derniers sont des personnes souffrant la plupart du temps de traumatismes et d'hypothermie, selon les dernières informations.

La ville a été surprise par de violents orages qui ont duré environ une heure et demie et a transformé de nombreuses rues en véritables torrents. L'eau a atteint jusqu'à 1,5 mètre de haut et a entraîné tout ce qu'elle trouvait sur son passage.

Deux des personnes décédées sont des marchands qui se trouvaient sur la voie publique quand il a commencé à pleuvoir et ont été emportés par l'eau, tandis qu'un troisième est un homme qui a perdu l'équilibre à cause de la force de l'écoulement et est mort "à cause de la submersion et de l'hypothermie", selon des sources officielles.

Les blessés ont été assistés par la police et les pompiers, la plupart souffrant d'hypothermie, mais sans blessures graves. Plusieurs motos et vendeurs ambulants ont été emportés par l'eau ainsi que des voitures ont heurté des maisons.

"Nous regrettons ce qui s'est passé à Sucre avec les fortes pluies qui se sont produites dans l'après-midi. Nous avons des informations selon lesquelles 4 personnes sont mortes, 7 personnes ont été blessées et il y a jusqu'à présent 6 personnes portées disparues (3 enfants et 3 adultes)", a déclaré Eduardo del Castillo, ministre du gouvernement bolivien sur son compte Twitter.

Les autorités ont déclaré de la même manière qu'elles "mettent tout en œuvre pour retrouver les personnes disparues et espèrent qu'il n'y aura pas d'autres victimes dans la capitale".