Méditerranée : des images impressionnantes des incendies en cours

Les températures dépassent les 40°C en Méditerranée et le feu est hors de contrôle. Rien qu'en Turquie, 85 incendies ont été recensés, faisant 4 morts et 200 blessés.

Le ministre turc de l'Agriculture, Bekir Pekdemirli, a déclaré vendredi que 74 des 85 incendies de forêt enregistrés depuis mercredi "sont sous contrôle" grâce au travail de 4.000 soldats, 6 avions, 45 hélicoptères et 55 véhicules lourds. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a déclaré ce samedi un état de catastrophe dans les régions du pays touchées par les incendies de forêt, qui ont déjà fait au moins quatre morts et près de 200 blessés, selon le dernier bilan officiel.

Trois des victimes sont décédées à Manavgat, à 75 km à l'est d'Antalya, l'une des zones les plus touristiques du pays, où 27 quartiers résidentiels ont dû être évacués. Le quatrième décès a été recensé à 290 km à l'est de Manavgat, à Marmaris, dans la province de Mugla. Il s'agit d'un voisin qui tentait d'aider les pompiers dans le travail de lutte contre les flammes.

En Espagne, le tableau est similaire. Cette semaine, la Catalogne a connu le feu de forêt le plus dévastateur des deux dernières années. Plus de 1 300 hectares de terres ont brûlés entre la Conca de Barberà et l'Anoia, et environ 200 personnes ont été évacuées en raison de l'évolution des flammes à proximité de leurs maisons.

Les départs de feu restent actifs et les prévisions pour les 10 prochains jours en région méditerranéenne ne sont pas encourageantes. L'indice de risque de danger d'incendie se maintient à des valeurs « très extrêmes », selon le Système européen d'information sur les incendies de forêt.

Au fur et à mesure que la crise climatique progresse, les températures sont de plus en plus élevées avec des vagues de chaleur plus nombreuses et, finalement, des conditions plus favorables au déclenchement des incendies. Les prévisions et les études d'incendie à long terme indiquent que les pays méditerranéens se démarqueraient parmi les plus touchés au monde par ce phénomène.

À cette époque, selon plusieurs études, la Méditerranée s'impose déjà comme l'un des territoires les plus exposés au changement climatique. Dans des pays comme l'Espagne, le réchauffement climatique progresse 20% plus vite que dans le reste de la planète. Si cela continue, la chaleur extrême et les sécheresses pourraient se transformer en une poudrière qui s'enflamme de plus en plus fréquemment et intensément.