Nouvelle éruption impressionnante de l'Etna : des images incroyables !

Dimanche soir, l'Etna a connu une nouvelle éruption avec une impressionnante fontaine de lave. L'éruption, également clairement visible depuis les villages de l'Etna, est la conséquences de deux fissures éruptives ouvertes sur le flanc sud du cratère sud-est.

Depuis dimanche soir, l'Etna (Sicile, Italie) fait son show et les images du volcan sont impressionnantes ! L'éruption, bien visible même depuis les villages de l'Etna, est la conséquence de deux fissures éruptives ouvertes sur le flanc sud du cratère sud-est. Les jets de lave ont atteint des hauteurs d'environ 150 à 200 mètres au-dessus de l'évent éruptif. Au bout de quinze minutes, le flanc du cône du cratère sud-est a commencé à s'effondrer, générant un flux pyroclastique sur quelques centaines de mètres en direction sud-ouest.

Peu de temps après cette première coulée pyroclastique, une deuxième coulée beaucoup plus intense s'est produite, qui a parcouru environ 2 km toujours en direction sud-ouest. Un troisième flux pyroclastique, mais plus petit, s'est produit à 23h30. L'activité de la fontaine de lave a duré quelques dizaines de minutes et a diminué juste avant minuit.

Après environ une heure, une deuxième phase de fontaines de lave a commencé, d'une durée d'environ 10 minutes. Après un intervalle d'activité strombolienne modeste, vers 02h00 le lundi 14 décembre, une troisième phase de fontaines de lave basses a commencé, d'une durée d'environ une heure, qui a été suivie par une phase strombolienne faible, toujours en cours le matin.

L'écoulement sur le versant sud du cône de cratère sud-est a atteint la zone de Torre del Filosofo, et celle sur le versant sud-ouest, qui s'est étendue sur le plateau en amont des cônes de l'éruption de 2002-2003 et de Monte Frumento Supino. L'éruption a également produit une augmentation du trémor volcanique et la libération d'une grande quantité de cendres et de lapilli qui, poussés par le vent, ont atteint les centres habités de la zone sud du volcan, y compris les quartiers de la zone nord de Catane qui se sont réveillés ce matin sous une fine couverture de cendre.