Douceur exceptionnelle en France : pour combien de temps encore ?

Des températures printanières ont une nouvelle fois été enregistrées hier après-midi. Si une petite baisse est attendue aujourd'hui sur le nord, les valeurs vont toutefois rester au-dessus des normales saisonnières jusqu'à Noël.

Perpignan
Perpignan a enregistré une maximale de 20°C hier après-midi.

Des températures printanières en plein cœur de l'hiver ! Hier après-midi, les températures étaient parfois 8 à 10 degrés supérieures aux normales de saison. C'est en Corse et dans le département des Pyrénées-Orientales qu'il a fait le plus doux hier après-midi avec 20°C à Calvi et Perpignan. Une très grande douceur a également concerné les régions les plus au nord avec 14°C à Lille, 15°C à Paris, 16°C à Dijon et 18°C à Metz. Si une petite baisse des températures est attendue aujourd'hui sur le nord du pays, les températures vont rester quand même bien au-dessus des normales saisonnières !

Grande douceur en France

La France n'est pas le seul pays concerné par ces températures anormalement douces. En Autriche aussi, des températures extrêmement élevées ont été relevées. Avec une température de 13.9°C dans la nuit de lundi à mardi, la ville de Feldkirch a battu son record de douceur nocturne pour un mois de décembre puisque le précédent record de 13.4°C remontait à 1989. Hier après-midi, la ville de Salzbourg a enregistré une maximale exceptionnelle de 20 degrés.

Autriche
L'Autriche est aussi confrontée par une grande douceur avec 20°C hier après-midi à Salzbourg.

En France, les températures de ces dernières heures sont parfois 10 à 12 degrés au-dessus des normales saisonnières. La ville de Lyon dans le département du Rhône a enregistré hier matin une minimale de 13.9°C, soit une température 12.6°C au-dessus de la normale de saison (qui est de 1.3°C à la mi-décembre pour la ville de Lyon). Si la normale pour les maximales est de 6.8°C pour la mi-décembre, cette normale sera une nouvelle fois pulvérisée cet après-midi puisque Météo France prévoit 16°C à l'ombre.

Douceur et perturbations !

Malgré une petite baisse attendue aujourd'hui sur les régions de la moitié nord, les températures vont rester bien supérieures aux normales de saison. Cette journée de mercredi sera d'ailleurs une journée d'accalmie avant l'arrivée de la prochaine perturbation attendue demain. Ce matin, le ciel est gris sur la plupart des régions avec des brouillards et nuages bas. Quelques pluies s'étendent du Golfe du Lion à l'Alsace. Les plus belles éclaircies sont attendues cet après-midi sur les régions de la moitié malgré toujours quelques pluies sur les Cévennes.

Pour demain, la perturbation entrera sur le pays et apportera des pluies entre la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et la Normandie. Des pluies se maintiendront également sur les Cévennes. Côté mercure, les températures seront une nouvelle fois très douces sur tout le pays. Le mercure devrait légèrement fléchir entre jeudi et vendredi puisque la perturbation arrivée la veille se décalera vers les régions de l'est. Malgré la baisse, les valeurs resteront 3 à 5 degrés au-dessus des valeurs saisonnières. Le week-end restera doux et agité avec un ciel souvent chargé et des averses. Un coup de vent est probable sur les régions de l'ouest dimanche mais la force des rafales reste encore à déterminer en raison de l'échéance lointaine de la prévision.