Alerte : la NASA part à la recherche d'un astéroïde d'une valeur de 10 000 milliards de dollars ! Quel est l'intérêt ?

Dans Psyché, les scientifiques exploreront, pour la première fois, un monde constitué non pas de roche ou de glace, mais riche en métal - le composant de base de la formation des planètes.

Concept artistique de l'astéroïde 16 Psyche
Concept d'artiste de l'astéroïde 16 Psyche. Crédit : Maxar/ASU/P.Rubin/NASA/JPL-Caltech

Psyché a été découverte par l'astronome italien Annibale de Gasparis le 17 mars 1852. Il a nommé l'astéroïde en l'honneur de Psyché, la déesse grecque de l'âme qui naquit mortelle et épousa Eros (le Cupidon romain), le dieu de l'amour.

L'intérêt scientifique de l'astéroïde Psyché réside dans le fait qu'il est probablement riche en métaux. Il pourrait être composé en grande partie de métal provenant du noyau d'un planétésimal, l'un des composants de base du système planétaire du Soleil.

Psyché a la forme irrégulière d'une pomme de terre. Si il était coupée en deux horizontalement au niveau de l'équateur (imaginez un ovale aplati), il mesurerait 280 kilomètres de diamètre à son point le plus large et 232 kilomètres de long. Sa superficie est de 165 800 kilomètres carrés.

Jusqu'à récemment, le consensus scientifique était que l'astéroïde était principalement constitué de métal. Les données les plus récentes indiquent qu'il s'agit probablement d'un mélange de métal et de silicate, le même matériau que l'on trouve dans le verre et le sable.

Une île de plusieurs millions de dollars entre Mars et Jupiter

Des études antérieures indiquent que Psyché est probablement constitué d'un mélange de roche et de métal, le métal représentant entre 30 et 60 % de son volume. La composition a été déterminée par des observations radar et des mesures de l'inertie thermique de l'astéroïde (vitesse à laquelle un objet gagne ou rayonne de la chaleur).

En combinant des observations optiques et radar, les scientifiques ont généré un modèle 3D de Psyche qui montre la présence de deux dépressions ressemblant à des cratères. Cela suggère qu'il existe des variations significatives dans le contenu métallique de l'astéroïde et dans la couleur de sa surface. Mais tant que la mission Psyche de la NASA n'aura pas vu l'astéroïde de près pour la première fois, nous ne saurons pas à quoi il ressemble vraiment.

Les scientifiques pensent qu'il pourrait être composé de quantités importantes de métal provenant du noyau d'un planétésimal, l'un des composants de base de notre système solaire. L'astéroïde a probablement survécu à de multiples collisions violentes, fréquentes lors de la formation du système solaire. Il pourrait donc nous apprendre comment le noyau de la Terre et les noyaux d'autres planètes rocheuses ou terrestres se sont formés.

Psyché orbite autour du Soleil entre Mars et Jupiter, à une distance comprise entre 378 millions et 497 millions de kilomètres du Soleil. Cela représente 2,5 à 3,3 unités astronomiques (1 UA est la distance entre la Terre et le Soleil). Psyché met environ cinq années terrestres pour effectuer une orbite autour du Soleil, mais il lui faut un peu plus de quatre heures pour tourner une fois autour de son axe (un "jour" Psyché).

L'analyse

Cet astéroïde intrigant est désormais la cible principale de la mission Psyche de la NASA. Le vaisseau spatial, également appelé Psyche, sera lancé le 5 octobre 2023 et se rendra sur l'astéroïde en utilisant la propulsion électrique solaire (faible poussée), après un survol de Mars pour l'assistance gravitationnelle.

Une fois que la sonde aura atteint l'astéroïde, elle mènera des opérations scientifiques à partir de quatre orbites intermédiaires, où elle cartographiera et étudiera Psyché à l'aide de ses instruments scientifiques avancés. L'objectif principal est de déterminer si Psyché est réellement le noyau d'un planétésimal.

La mission

Psyché est le nom de l'astéroïde qui orbite autour du Soleil entre Mars et Jupiter, et le nom d'une mission spatiale de la NASA visant à visiter cet astéroïde, dirigée par l'Arizona State University.

La mission a été choisie par la NASA le 4 janvier 2017 comme l'une des deux missions du programme Discovery de l'agence, une série de missions relativement peu coûteuses vers des cibles du système solaire.

Les objectifs scientifiques de la mission Psyché sont de comprendre les éléments fondamentaux de la formation des planètes et d'explorer de première main un type de monde totalement nouveau et inexploré.

L'équipe de la mission tente de déterminer si Psyché est un matériau résiduel du noyau, quel est son âge, s'il s'est formé dans des conditions similaires à celles du noyau de la Terre et à quoi ressemble sa surface.

Concept d'artiste de la mission Psyche. Crédit : NASA/JPL.
Concept d'artiste de la mission Psyche. Crédit : NASA/JPL.

Le vaisseau spatial Psyche et ses panneaux solaires ont à peu près la taille d'un court de tennis. Le corps de l'engin spatial est légèrement plus grand qu'un petit camion et presque aussi haut qu'un panier de basket.

La sonde Psyche embarquera des instruments de pointe, énumérés ci-dessous :

  • Imageur multispectral : il fournira des images à haute résolution à l'aide de filtres permettant de différencier les composants métalliques et silicatés.
  • Spectromètre à rayons gamma et à neutrons : il détectera, mesurera et cartographiera la composition élémentaire de l'astéroïde.
  • Magnétomètre : conçu pour détecter et mesurer le champ magnétique résiduel de l'astéroïde.
  • Radioscience : elle utilisera le système de télécommunications radio en bande X pour mesurer le champ gravitationnel avec une grande précision afin de fournir des informations sur la structure interne de Psyché.
  • Communication optique dans l'espace lointain (DSOC) : nouvelle technologie sophistiquée de communication par laser qui code les données en photons. Son utilisation permet aux engins spatiaux de communiquer davantage de données dans un laps de temps plus court.

S'il est confirmé que 16 Psyché est constituée de la quantité estimée de métaux, il est très probable qu'elle ait une valeur de 10 000 milliards de dollars, ce qui attirera sans aucun doute l'attention de nombreuses nations capitalistes.

Vidéos marquantes